En ce moment
 

Diables Rouges: Hans Vanaken parle de son temps de jeu à l'Euro

Hans Vanaken:
© belgaimage
 
 

Le Diable Rouge Hans Vanaken, monté au jeu contre la Finlande (0-2) lundi, est apparu en conférence de presse ce mercredi au centre national de Tubize.

Présent en conférence de presse ce mercredi, le Diable Rouge Hans Vanaken a évoqué son Euro 2020. "J'ai été deux fois en tribune donc je suis content d'avoir pu jouer un peu contre la Finlande (0-2). C'est beau de participer à une telle compétition. Je pense que le coach sait ce que je peux apporter et à quelles positions je peux évoluer. Je me tiens prêt même si j'ai peu de temps de jeu. Pour moi, c'est déjà très bien d'être là, de vivre avec le groupe et de vivre un tel événement".

Le joueur du Club de Bruges "accepte" ce faible temps de jeu. "Dans un groupe de 23 ou 26, le coach doit forcément faire des choix et plusieurs joueurs restent sur le banc ou en tribune. Si c'est frustrant de regarder les matches sans pouvoir aider? Oui, forcément, mais il faut l'accepter et continuer à travailler et se tenir prêt".

Pourtant, contre le Danemark, il est resté en tribune alors qu'Axel Witsel et Kevin De Bruyne étaient forfaits. "J'imagine que c'était un choix tactique de la part du coach. Il m'en a parlé, avant le match. S'il m'a de nouveau parlé avant de me mettre en tribune contre le Danemark ? Non mais les choses sont claires et je continue à me tenir prêt. Je suis content d'avoir pu jouer quelques minutes contre la Finlande même si à 2-0, tout était joué. J'ai juste essayé d'aider l'équipe à conserver ce score en conservant le ballon".

A 28 ans, Vanaken évolue à Bruges depuis 2015 et son contrat court jusqu'en 2025. "Je me sens bien à Bruges, je ne sens pas un réel besoin de quitter la Belgique. Je le ferai si le bon projet arrive au bon moment mais je partirai pas à tout prix. Je ne pense pas que j'ai spécialement besoin de jouer à l'étranger pour que le sélectionneur s'intéresse à moi".

L'équipe nationale se rendra à Séville samedi pour disputer, le lendemain, son huitième de finale. L'adversaire des Belges sera connu ce mercredi soir à l'issue de la phase de groupes.


 




 

Vos commentaires