Diables Rouges - "Nous nous sommes créés des occasions contre une équipe organisée"

Diables Rouges -
 
 

(Belga) Après dix premières minutes hésitantes, qui ont vu l'Islande ouvrir le score, la Belgique a largement dominé les débats mardi soir au stade Roi Baudouin. "Ce goal d'ouverture était inattendu mais mérité", a déclaré le sélectionneur national Roberto Martinez après la victoire 5-1 de son équipe pour le compte de la 2e journée du groupe 2 de la Ligue A de la Ligue des Nations.

Menée, la Belgique a été capable d'inverser la tendance. "Ce goal était inattendu mais mérité. Ils ont eu une grosse occasion avant d'ouvrir le score", a raconté Roberto Martinez dans les travées du stade Roi Baudouin mardi soir. "Nous n'avons pas bien commencé la rencontre mais nous avons ensuite trouvé le moyen de nous créer des occasions. Je suis très content de la réaction de mon équipe contre un adversaire bien organisé et défensif." Le Catalan avait déclaré lundi que ce duel était une opportunité pour Michy Batshuayi, qui a rejoint le groupe en cours de route. L'attaquant, propulsé dans le onze de base en raison du repos octroyé à Romelu Lukaku, a su pleinement la saisir en inscrivant un doublé. "Michy Batshuayi a encore prouvé qu'il était un vrai buteur et ses performances en équipe nationale parlent pour lui. Je suis très content de sa prestation", a analysé l'Espagnol. Buteur pour sa première titularisation, Jéremy Doku a lui scellé le score de la partie d'un bel envoi. "Il n'a que 18 ans, il doit être protégé", a ajouté Martinez, soulignant que l'Anderlechtois s'était illustré à l'entraînement et avait également fait preuve de qualités en dehors du terrain en se montrant avide d'apprendre. Martinez a aussi évoqué Koen Casteels, qui fêtait sa première avec les Diables mais qui a dû sortir après un coup au visage. "C'était une très bonne occasion de lui donner ce qu'il mérite en équipe nationale. Il est assez malchanceux d'être devancé par Thibaut Courtois et Simon Mignolet." Déjà absent au Danemark samedi, Eden Hazard est une nouvelle fois resté sur le banc des Diables. "Il n'était pas nécessaire de prendre de risque. Médicalement, il est à 100 pour cent mais il n'est pas encore prêt. J'ai pensé qu'il n'était pas nécessaire de le faire jouer mais bien de l'avoir avec nous lors de cette trêve internationale." Martinez a aussi chanté les louanges de Kevin De Bruyne, lauréat du trophée "PFA Players' Player of the Year", attribué chaque année par le syndicat des joueurs de Premier League. "Il est au sommet, c'est indéniable. Quand vous voyez l'impact qu'il possède sur le jeu de Manchester City, c'est incroyable. C'est hyper mérité." (Belga)




 

Vos commentaires