En ce moment
 

DIRECT DIABLES: "Enfin la compétition commence"

DIRECT DIABLES:
 
 

La Belgique connait désormais son adversaire pour les huitièmes de finale: le Portugal de Cristiano Ronaldo. Le match aura lieu à 21 heures ce dimanche à Séville.

16h30 - INFO: les Diables comptent bien imposer leur jeu face au Portugal

Yannick Carrasco a répondu aux questions des journalistes ce jeudi en conférence de presse à Tubize. Face à une question d'un reporter portugais, le Diable n'y est pas allé par quatre chemins: selon lui, les Diables comptent prendre le jeu à leur compte. "Nous devons mettre notre style de jeu, et le Portugal devra s'adapter à la façon de jouer de la Belgique", a-t-il expliqué. Retrouvez les déclarations plus complètes de Yannick Carrasco dans notre article.

15h30 - RÉSEAUX SOCIAUX: Lukaku là où on ne l'attendait pas

Romelu Lukaku a partagé une photo étonnante sur son compte Instagram ce jeudi. Le Diable fera la couverture de la prochaine édition de L'Uomo Vogue Italia. Un magazine de mode masculine. Inutile de dire que sa photo fait déjà forte impression. Plus d'infos dans notre article.

Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'instagram' pour afficher ce contenu.

13h - RÉSEAUX SOCIAUX: Dries Mertens se fait balader

 

La Belgique connait son adversaire pour les 8èmes de finale de l'EURO, le Portugal. Les Diables continuent de s'entrainer dans la bonne humeur. Pour preuve, cette vidéo partager sur les réseaux sociaux. En plein "taureau" (nom de l'exercice), Dries Mertens s'est fait balader par ses coéquipiers. Le tout dans une bonne ambiance. 

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

 

12h - RÉSEAUX SOCIAUX: "Enfin la compétition commence"

Vous êtes nombreux à réagir sur nos réseaux sociaux depuis qu'on connait le futur adversaire des Diables Rouges: le Portugal. "C'est la plus grosse affiche de ces 8ème. Il va falloir être solide", commente Raph. Jean-Louis, lâche sur Facebook, plutôt confiant: "Pas grave, les Diables sont numéro 1 FIFA et donc rien à craindre de personne." Un autre ajoute: "Le seul bémol..notre défense! Va falloir trouver les solutions !!! Mais on y croit !!!" Enfin pour Verdy sur Facebook, c'est simple: "Enfin la compétition commence".  

7h - INFO: PREMIER DUEL belgo-portugais en phase finale d'un tournoi majeur

Ce sera le 19e duel entre les deux nations, le premier dans une phase finale d'une grande compétition. Les Diables Rouges n'ont plus battu les Portugais depuis 1989. Le bilan entre les deux équipes est de 5 victoires pour les Belges, 6 pour les Portugais et 7 partages. Les deux formations se sont affrontées à six reprises en qualifications pour un Euro, deux fois en route vers le Mondial 1990. Après le dernier succès noir-jaune-rouge, une victoire 3-0 en septembre 1989, les deux sélections se sont retrouvées à cinq reprises depuis 2000 et un amical à Charleroi (0-0). En mars 2007, en qualifications pour l'Euro 2008, le Portugal n'avait fait qu'une bouchée d'une équipe belge avec Stijn Stijnen dans les buts. Dans le sillage de Cristiano Ronaldo, auteur d'un doublé et toujours présent 14 ans plus tard, la Seleçao s'était imposée 4-0.

23h - RÉSEAUX SOCIAUX: les Diables Rouges donnent rendez-vous à la 'Seleçao'

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

23h - INFO: CE SERA LE PORTUGAL

C'est un duel contre le Portugal qui attend les Diables Rouges dimanche à 21 heures sur la pelouse du stade olympique de Séville en huitièmes de finale de l'Euro. Après une soirée riche en rebondissements dans le groupe F, l'identité des quatre meilleurs troisièmes est enfin connue. Les Diables Rouges sont passés par tous les adversaires probables mercredi soir, les deux matches Allemagne - Hongrie (2-2) ainsi que Portugal - France (2-2) connaissant de nombreux rebondissements. C'est finalement le Portugal, tenant du titre, qui a dû se contenter de la 3e place du groupe F.

 




 

Vos commentaires