En ce moment
 

Eden Hazard en galère: la presse espagnole dévoile pourquoi le Diable ne joue pas à Madrid

Eden Hazard en galère: la presse espagnole dévoile pourquoi le Diable ne joue pas à Madrid
© AFP
 
eden hazard, real madrid
 

Que va faire Eden Hazard lors de la période du mercato estival ? Le capitaine des Diables Rouges n'a plus du tout sa place sur le terrain selon son entraîneur qui ne lui a plus accordé la moindre minute de jeu depuis le 19 février (il avait alors joué... 5 petites minutes contre Alavés).

Le journal espagnol Marca a publié les raisons pour lesquelles Eden Hazard, pourtant très apprécié par tout le monde au club, continue de cirer le banc. 

Nos confrères rapportent que "ses coéquipiers et les employés du club l'adorent". Le Diable est décrit comme quelqu'un de sympathique, souriant et solidaire. "En ce sens, il n'y a pas de doute, il ne créé pas de problème et Ancelotti l'apprécie", avance Marca.

"Cependant, sa condition physique ne convainc pas l'entraîneur italien. Et c'est pourquoi il ne joue pas", ajoutent nos confrères. "Le problème de Hazard, aux yeux de Carletto, c'est le football . L'Italien considère qu'il a perdu sa verticalité et qu'il apporte très peu au jeu madrilène. Avec Benzema fixé sur l'attaque, il n'a pas pu lui trouver une place aux côtés de Vinicius, Rodrygo ou Asensio . Ces trois-là sont toujours devant et parfois il préfère donner l'entrée à Frederico Valverde à la fin [des matchs] plutôt que de laisser l'Uruguayen sans minutes. Et celui qui perd [dans cette situation] c'est toujours Hazard."

Selon Marca, Eden "ne comprend pas sa situation dans l'effectif et son manque d'opportunités". Le quotidien rappelle qu'Eden avait pourtant marqué des points contre Elche, en Coupe, en inscrivant le but décisif dans le temps additionnel, "mais l'Italien s'est montré inflexible et ne lui a pas laissé beaucoup plus d'occasions".

Si samedi, contre Celta Vigo en championnat, notre compatriote reste encore sur le banc tout le match, il enchainera une cinquième rencontre consécutive sans jouer une seule minute. 

Cet hiver, il a été envisagé pour la première fois qu'Eden quitte le club de ses rêves. Des rumeurs ont fait part d'un intérêt de Newcastle (qui n'intéresserait pas Eden) ainsi que d'un possible retour à Chelsea, chose maintenant impossible avec le gel des comptes bancaires du club par le gouvernement anglais à cause des liens du propriétaire Roman Abramovich avec Vladimir Poutine.


 

Vos commentaires