Il a préféré prolonger chez les Diables Rouges: Roberto Martinez a refusé l'offre d'un monument du football anglais

Il a préféré prolonger chez les Diables Rouges: Roberto Martinez a refusé l'offre d'un monument du football anglais
 
 

Roberto Martinez aurait pu devenir coach d'un grand nom d'Angleterre. L'Espagnol l'a confirmé, il a refusé cette offre pour se concentrer sur sa tâche en équipe nationale.

Roberto Martinez sera encore l'entraîneur des Diables Rouges jusqu'en décembre 2022. Le Catalan disputera donc l'Euro et la prochaine Coupe du Monde à la tête de notre sélection nationale, ce qui n'a pas manqué de ravir la très grande majorité du vestiaire.

Et pourtant. L'Espagnol, qui a doré son blason en obtenant une belle troisième place au Mondial 2018, aurait pu trouver un nouvel employeur. Dans une interview accordée à La Libre, le tacticien catalan a confirmé avoir refusé des avances d'Arsenal. Le club anglais lui offrait un salaire largement supérieur, mais cela n'a pas suffi à le convaincre.

"C’est surtout une question de timing. Cela n’aurait eu aucun sens de partir en plein milieu du chemin, entre des qualifications et un grand tournoi", précise Roberto Martinez. "Pour moi, c’était très clair : je n’étais pas prêt à me séparer des Diables tels qu’ils sont maintenant. Dans la vie, il faut finir ce qu’on commence. Au final, marquer l’histoire, cela a plus de valeur que n’importe quelle somme d’argent", a-t-il ensuite détaillé.

Une forme de loyauté de la part de Martinez, qui continuera d'implanter sa vision à tous les étages du football belge, notamment entre les trêves internationales. Avec un objectif avoué: "Notre travail ensemble n’était pas fini. Nous voulons encore, dans le futur, faire la fête avec nos supporters sur la Grand-Place ". Aucun doute, tout le monde en rêve !




 

Vos commentaires