En ce moment
 

Deux barres, un poteau: les Diables Rouges maudits contre l'Italie (vidéos)

  • Michy Batshuayi frappe aussi sur la barre

  • Yannick Carrasco frappe à son tour le poteau

  • Saelemaekers frôle le but mais ça file sur la barre

 
 
 

Alexis Saelemaekers a bien failli lancer les Belges. Il est en effet passer tout près de les placer aux commandes de ce choc entre l'Italie et la Belgique, dans la petite finale de la Nations League. Une rencontre serrée, équilibrée, que l'ancien anderlechtois a failli faire imploser.

Bien servi en retrait par Batshuayi, Saelemaekers a mystifié tout le monde avec un bel envoi, venu heurter la barre transversale. Une fameuse opportunité. En seconde période, juste avant le 2-0, c'est Batshuayi qui a eu le droit à un scénario similaire. Son envoi désaxé a heurté la barre mais n'est pas entrée. Une vraie malédiction. 


 




 

Vos commentaires