En ce moment
 

Les supporters belges entre positivisme, déception et colère contre les Français

  • Mondial 2018, France-Belgique: amère déception des supporters à Liège

  • Mondial 2018, France-Belgique: réveil douloureux pour les fans belges

  • Mondial 2018, France-Belgique: rêve brisé pour les fans dans le stade

  • Mondial 2018, France-Belgique: déconvenue des supporters à Stockel

 

Dans tous les coins de Belgique, les réactions des supporters étaient contrastées. Nos équipes, Julien Modave et Julien Raway à Alleur (Ans), Corentin Simon à Stockel (Woluwe-Saint-Pierre) et Nathanaël Pauly à Saint-Pétersbourg, ont recueilli vos commentaires pour le RTLinfo 13h.

Il y a d'un côté les Belges qui relativisent. "Y'a pas eu de meilleur mais il y a eu un vainqueur. Il en fallait un, bravo les bleus. On n'a pas été au top, eux non plus", explique un jeune homme à Alleur. "Le premier qui marquait gagnait. On était vraiment à 50-50. C'est tout", résumait un autre, tandis qu'au centre-ville, certains assuraient avoir "toujours le sourire".


"C'est ça qu'il faut retenir, les belles prestations et un peuple soudé, flamands et francophones à faire la fête ensemble"

À la sortie du stade, le désormais célèbre Obelgix relativisait aussi : "En bon perdant, je suis désolé pour les Français, je remets mon poulet au peuple français. C'est ça qu'il faut retenir, les belles prestations jusqu'en demi et puis un peuple soudé, flamands et francophones à faire la fête ensemble." Un autre supporter présent en Russie l'assure, l'aventure continue pour lui. "Ce qu'on a fait c'est fantastique. L'équipe a tout donné et je suis content. On verra bien en 2022, on va essayer encore une fois. Je reste, je vais voir la petite finale. On est supporters jusqu'au bout."

Un jeune homme présent à Stockel tenait aussi à dire bravo à nos adversaires. "On s'attendait pas à arriver jusque-là. Maintenant qu'on y est on y croyait vraiment. Et on se prend un bête goal, on perd 1-0, on n'arrive pas à revenir. C'est les Français, c'est les voisins. On sait que ça va chambrer, c'est dur, mais bravo aux Français et surtout bravo les Diables."


"Ils ont beaucoup simulé, c'était pas un vrai match pour moi"

D'autres se montraient clairement tristes. "Très déçu, on n'a pas revu la Belgique qui avait joué contre le Brésil", témoignait un père à Alleur. C'est à Bruxelles qu'on se montrait le plus triste, voire énervé contre nos voisins. "On croyait qu'on allait gagner la Coupe du Monde. Sur un corner, la tête de Samuel Umtiti et malheureusement on s'est 'fait encaisser'", expliquait un petit garçon. "On est tristes. On a pleuré après le match, mais on a beaucoup mieux joué qu'eux donc c'est pas normal. L'arbitre, on n'est pas d'accord", déclarait une jeune fille. "Très déçus. Après, les Français ont joué un peu théâtral. Ils ont beaucoup simulé et c'était assez triste de voir ça. C'était pas un vrai match pour moi", assenait carrément un jeune homme de retour de la non-fête dans le métro bruxellois.

Finalement, "on n'attendait que ça : faire la fête, danser dans le métro, chanter, aller au bar, finir à 5h du matin. Mais bon c'est comme ça, ce sera peut-être samedi pour la petite finale."

Vos commentaires