En ce moment
 

Malaise XXL au Qatar: Jan Vertonghen craint d'être suspendu s'il s'exprime sur le brassard One Love (vidéo)

 
 

Jan Vertonghen n'était pas super à l'aise, ce mardi, en conférence de presse. Le défenseur des Diables Rouges était de la partie à 24h du duel contre le Canada, qui fera office d'entrée en matière pour l'équipe belge dans la Coupe du Monde.

Son malaise, il n'a pas pu le cacher au sujet de ce fameux brassard One Love, que les capitaines ne pourront finalement pas porter. Non sans lâcher un aveu glaçant sur le comportement de la FIFA en coulisse. "C'est une question difficile, je ne sais pas s'il est trop tard. J'ai peur d'en parler, je ne suis pas très à l'aise d'en parler. Cela vous montre que nous nous sommes retrouvés dans une situation très difficile", a précisé le vice-capitaine.

"J'ai peur de m'exprimer sur le sujet, parce que je ne sais pas si je pourrai jouer si je dis quelque chose", a-t-il poursuivi, jetant un froid dans la salle. "C'est une situation que je n'ai jamais connu dans le foot et j'espère que ce sera la dernière fois. Ce n'est pas bon pour le foot, pas bon pour nous. Nous avons l'impression d'avoir été manipulés, contrôlés. Nous sommes ici pour jouer au foot et si nous ne pouvons pas mettre un brassard en disant non au racisme, à la discrimination... Ce sont des messages très simples, pourquoi nous n'avons pas le droit de les dire ? Il ne faut pas dire plus de choses sur ces questions là, parce que j'ai envie de jouer demain", a-t-il poursuivi, la mine grave.

Ce sujet divise plus d'une sélection et continue de tenir le haut de la liste des sujets de conversation dans ce mondial. 


 

Vos commentaires