Diables Rouges : Quels seront les 23 noms pour l'Euro ?

Martinez va devoir effectuer des choix de luxe pour l'Euro 2020 !
(c) belga
 
 

Après la pétillante victoire des Diables Rouges hier contre la Biélorussie, Roberto Martinez va devoir se creuser les méninges à présent pour choisir ses noms pour l'Euro.

Le succès 8-0 d'hier a convaincu le sélectionneur national qu'il va être difficile d'opter pour 23 joueurs tant ils sont nombreux à s'être bien illustrés. Voici, tout d'abord, ceux dont la place pour l'Euro est acquise (sauf blessure) : 

Gardiens : Courtois, Mignolet et Casteels

Défenseurs : Alderweireld, Vertonghen, Vermaelen, Denayer et Boyata

Pistons : Meunier, Castagne et Thorgan Hazard

Médians : Tielemans, Dendoncker, Witsel et De Bruyne

Ailiers : Eden Hazard, Carrasco et Mertens

Attaquants : Lukaku et Batshuayi

Ces 20 noms semblent être des partants certains pour l'Euro mais ce nombre pourrait basculer à 18 dans l'hypothèse où Eden Hazard et Witsel ne seraient pas rétablis pour l'échéance du mois de juin.

Au poste de gardien, sauf improbable retournement de situation, on retrouvera les 3 mêmes gardiens qui avaient pris part à la Coupe du Monde 2018. Matz Sels, Hendrik Van Crombrugge ou encore Thomas Kaminski ne devraient donc pas avoir voix au chapitre.

En défense centrale, le tacticien espagnol devrait faire confiance à ses éléments d'expérience. Une petite inconnue réside sur l'état de forme de Thomas Vermaelen. Sa fragilité pourrait conduire Martinez à lui préférer Brandon Mechele qui n'a pas reçu sa chance lors de ce rassemblement. 

L'absence d'Axel Witsel, dans l'entrejeu a profité à Leander Dendoncker qui a pu s'installer dans le onze de base. Néanmoins, si l'absence du joueur de Dortmund se confirme, Martinez aura fort à faire pour sélectionner un joueur parmi six choix : Hans Vanaken, Dennis Praet, Orel Mangala, Sambi Lokonga, Mats Rits ou encore un nom improbable : Marouane Fellaini.

Pour les joueurs de flancs, la place de Thomas Meunier, Timothy Castagne et Thorgan Hazard est d'ores et déjà acquise. Reste à savoir s'il en sera de même pour Nacer Chadli dont le manque de rythme était flagrant lors du déplacement en République Tchèque. En cas de non-sélection du joueur d'Istanbul Basaksehir, Yannick Carrasco pourrait être chargé d'occuper ce poste. A moins que Thomas Foket (ou encore Alexis Saelemaekers) ne reçoivent la préséance de Martinez au détriment du sauveur de l'inoubliable Belgique - Japon en 2018.

En ce qui concerne les ailiers, les solutions sont légions. Dries Mertens, Yannick Carrasco et Eden Hazard sont incontournables s'ils sont à 100%. Ils pourraient être rejoint par Leandro Trossard qui a été excellent hier contre la Biélorussie. Si ces 4 hommes sont en pleine possession de leurs moyens, il sera difficile pour Jérémy Doku, Yari Verschaeren et Dodi Lukebakio d'intégrer la sélection. Adnan Januzaj pourrait être la surprise du chef comme en 2016 et 2018 d'autant qu'il est le seul gaucher pour cette position.

Enfin, en pointe, Michy Batshuayi et surtout Romelu Lukaku ne doivent pas craindre pour leur place tant ils sont irréprochables en sélection. Cela pourrait, dès lors, se compliquer pour Christien Benteke et surtout pour Divock Origi qui risquent d'être trop court pour faire partie du groupe final. 




 

Vos commentaires