En ce moment
 

Roberto Martinez EBLOUI par Kevin De Bruyne: "Pour moi, c'est le meilleur meneur de jeu au monde"

Roberto Martinez EBLOUI par Kevin De Bruyne:

Roberto Martinez était particulièrement heureux de la prestation de ses Diables Rouges, victorieux 0-4 en Ecosse lundi en qualifications pour l'Euro 2020. Le sélectionneur espagnol de la Belgique était aussi très content de la manière affichée par ses joueurs.

"C'est ce à quoi je m'attendais", a confié Roberto Martinez, à un pas désormais d'une qualification mathématique sans doute validée déjà le 10 octobre lors du prochain match contre Saint-Marin à Bruxelles. "J'ai vraiment vu ce que je voulais voir car ce match était un vrai test pour nous. On a montré beaucoup de qualités en défense. Il fallait bien travailler sans ballon. On a été bon en possession de balle. C'était un match très complet de notre part et comme l'Ecosse a voulu aussi jouer le jeu, on vu dès lors un bonne prestation avec des joueurs qui ont joué les uns pour les autres. C'est une équipe technique et il faut pouvoir contrôler le jeu. Marquer vite est un avantage, mais parfois il est facile de perdre sa concentration. Ce que nous avons pu éviter. Maintenant, nous voulons gagner notre groupe."

Auteur d'un 6 sur 6 avec 18 points au compteur, la Belgique devance la Russie de trois points. Roberto Martinez a offert aussi lundi une première sélection à Yari Verschueren, 18 ans, le plus jeune Diable à fêter une première sélection depuis Romelu Lukaku en 2010, et Benito Raman, louant aussi les qualités de l'homme du match: Kevin De Bruyne. "Pour moi, c'est le meilleur meneur de jeu au monde", a lancé Roberto Martinez. "Il peut distiller la passe décisive avant que n'importe qui d'autre ne le voit."

Du côté écossais, c'était plutôt la soupe à la grimace. "0-4, ce n'est évident pas bon", a regretté Steve Clarke, le sélectionneur de l'Ecosse. "On a bien commencé, mais ce fut vite 0-1. Ensuite, on s'est fait lourdement punir sur les phases arrêtées, que nous avions pourtant encore répétées avant le match. On a pourtant produit un bon football en première période. La défense était bien contre la Russie, mais notre organisation défensive ce soir n'y était pas. On a essayé de presser haut, mais contre la Belgique c'est difficile. Pour nous, il n'est plus question de parler de qualification dans ce groupe. On va essayer via les playoffs l'an prochain. On doit progresser et travailler beaucoup plus en défense."

Les deux premiers de chaque groupe sont en effet qualifiés pour la phase finale. Les quatre dernières places pour l'Euro seront attribuées lors de barrages disputés fin mars 2020 par des équipes qualifiées en vertu de leurs performances lors de la Ligue des Nations fin 2019.

Vos commentaires