En ce moment
 

Roberto Martinez veut du sang frais: voici les 4 joueurs qui pourraient devenir titulaires d'ici 2022

Place à une nouvelle génération: Roberto Martinez cite les 4 futures STARS de nos Diables Rouges
 
 

Roberto Martinez s'est présenté, ce jeudi, en conférence de presse. Le sélectionneur des Diables Rouges n'a pas caché son ambition et ses intentions, alors que l'Euro 2020 s'est terminé sur un échec en quart de finale. 

La prochaine grande compétition, ce sera la Coupe du Monde 2022. Un tournoi de haut vol que les Diables Rouges veulent jouer, ils doivent encore se qualifier, mais ils veulent surtout y nourrir de grandes ambitions. "Nous sommes bien partis dans les éliminatoires mais ce n'est pas encore acquis. Il faut aussi essayer de rester numéro un mondial. Cela prouve notre valeur. La Coupe du monde au Qatar sera plus normale. La compétition sera plus égale pour tout le monde. Moins de déplacement, moins de restrictions du Covid. Oui nous avons une chance de la gagner", a-t-il précisé.

Pour construire une équipe compétitive d'ici un an et demi, Roberto Martinez compte injecter du sang frais. Il a ainsi dévoilé que 12 joueurs étaient actuellement aux portes de la sélection, voire même du onze de base. "Pour eux, tout se jouera dans les 12 prochains mois: ils devront prouver qu'ils sont prêts à jouer un rôle avec l'équipe nationale. Il y a une compétition entre les joueurs qui sont là et ceux qui poussent pour les rejoindre. Quatre d'entre eux sortent du lot: Doku, Vanheusden, De Ketelaere et Verschaeren. Ils ont montré un bon niveau, notamment mentalement, ils seront évalués d'ici la Coupe du Monde", a-t-il détaillé.

Pour lui, la jeunesse belge sera la clé dans les prochaines années. "Nous ne pouvons plus miser sur la quantité mais sur la qualité, nous ne pouvons plus laisser filer de talents. C'est important que la fédération puisse supporter les talents de nos clubs. Je ne pense pas qu'il y aura de retraites dans ce groupe actuel non plus", a-t-il en effet précisé.

Tactiquement, il a pour la première fois ouvert la porte à une forme d'évolution, alors que notre 3-4-3 habituel a montré ses limites. "Il faut savoir que les autres équipes jouent différemment. Nous devons nous adapter mieux à notre adversaire. Nous voulons intégrer de jeunes joueurs frais. Il faut créer une compétition dans le groupe. Le travail en coulisses prépare la jeune génération à prendre le relais de la génération actuelle dans quelques années. Ils seront prêts", a lâché le sélectionneur. 

Pour expérimenter, il a déjà annoncé que le groupe pour les trois matchs de septembre sera composé de 29 à 30 joueurs. Aucun joueur de la génération actuelle n'a l'intention de partir, avec la volonté de créer un mix. 


 




 

Vos commentaires