En ce moment
 

Tielemans, Vertonghen, Meunier: Roberto Martinez donne des nouvelles des blessés

Tielemans, Vertonghen, Meunier, Verschaeren: Roberto Martinez donne des nouvelles des absents
© belga
 
 

Malgré deux buts encaissés en Estonie, la Belgique s'est imposée 2-5 à Tallinn pour le compte de la 4e journée du groupe E des qualifications à la Coupe du monde 2022. Rapidement menés, les Diables ont inversé la tendance.

Roberto Martinez était modéré à l'interview juste après la victoire des Diables contre l'Estonie (2-5) hier soir à Tallinn. L'entraîneur a protégé ses joueurs en affirmant qu'il était le responsable sur le deuxième but pris par les Diables. Un peu plus tard, en conférence de presse, l'Espagnol a gardé sa ligne de conduite et a souligné la difficulté pour les grandes équipes de gagner, en prenant les exemples de l'Espagne, la France et l'Italie.

"Ce but précoce était un vrai test", a lancé le sélectionneur national Roberto Martinez en conférence de presse. "Même s'il y a une vraie différence entre nos deux pays, l'Estonie a très bien joué. Forcément, le meilleur scénario est toujours celui de ne pas encaisser. Mais le plus important était de gagner. Pour ça, nous avons dû prendre des risques après ce rapide but, en laissant trois défenseurs derrière et en se retrouvant en un contre un. Le deuxième aurait pu être évité si je n'avais pas fait ce changement juste avant. Nous aurions dû mieux défendre sur ce premier but, quelque peu similaire à celui encaissé contre l'Italie (en quarts de finale de l'Euro, ndlr)."

Contrairement à certaines grandes nations continentales, la Belgique a débuté cette trêve internationale par un succès. "Nous obtenons les trois points. Quand vous regardez les résultats de l'Espagne, l'Italie et la France, on se rend compte qu'il n'est pas facile de gagner à cette période de l'année."

En l'absence de Youri Tielemans, blessé, Hans Vanaken a été titularisé au milieu de terrain. "Youri a reçu un coup à l'entraînement, nous allons attendre avant de voir s'il peut participer au match de dimanche (contre la République tchèque, ndlr). Jan Vertonghen sera en principe prêt et nous surveillons attentivement la situation de Thomas Meunier. Yari Verschaeren et Charles De Ketelaere vont nous rejoindre après le match des Espoirs en Turquie et Praet sera prêt dès que possible. Je pense qu'il y a assez d'options", a assuré Martinez.


 




 

Vos commentaires