En ce moment
 

Euro 2020: l'Espagne "heureuse d'éviter la France", les Pays-Bas "veulent gagner chaque match"

Euro 2020: l'Espagne

Le tirage au sort de l'Euro 2020 fait naître de nombreuses réactions. Du côté néerlandais, on espère briller pour le retour de la sélection dans un grand tournoi. En Espagne, on se félicite surtout d'avoir éviter les champions du monde.

Interrogé à la télévision nationale, Ronald Koeman, le sélectionneur des Pays-Bas, a fait part de ses ambitions: "Nous savions déjà que nous jouerions contre l'Ukraine. Ca ne change pas grand chose qu'on les affronte lors du premier, deuxième ou troisième match. Notre cellule de scouting est déjà à l'oeuvre depuis un moment. Tous les pays seront bien préparés, pas seulement nous. L'Ukraine était dans la même poule que le Portugal et ils ont remporté leur groupe. Nous savons combien il est difficile de battre le Portugal et ils l'ont fait. Heureusement qu'on ne les a pas tirés au sort... L'Ukraine sera l'adversaire le plus sérieux. Et mieux vaut l'Autriche (autre adversaire des Pays-Bas dans le groupe C, NDLR), avec tout le respect qui leur est dû, que le Portugal. Ca va être fantastique de disputer trois matches à Amsterdam. Déjà au tirage au sort de la Ligue des Nations, j'avais remarqué qu'on voyait les Pays-Bas (absents de l'Euro-2016 et du Mondial-2018, NDLR) avec un nouveau regard. Nous voulons gagner tous nos matches."

L'Espagne devra de son côté affronter la Suède et la Pologne en plus d'un barragiste. Un soulagement pour Luis Enrique, tout heureux d'éviter les Bleus. "C'est un groupe qui fait peur quand on regarde les chiffres. Je suis content de ne pas être tombé sur la France ou le Portugal. C'est un groupe plus accessible mais ce n'est pas un groupe facile pour autant. Pour moi, San Mames (l'Espagne y disputera trois rencontres) est un des plus beaux stades d'Europe, avec Wembley. C'est merveilleux, magnifique... l'ambiance qu'il y aura sur place, on aura sans doute tout le soutien du public. J'espère qu'on gagnera nos matches, qu'on fera une bonne phase de groupes. Il faudrait surveiller Lewandowski (Pologne), il fait une saison magnifique, il faudra le garder à l'oeil."

Enfin, Roberto Mancini a fait part de sa confiance, lui qui affrontera la Suisse et le Pays de Galles, en plus de la Turquie. "On aurait pu tomber sur la France, mais notre groupe est équilibré. Nous avons eu un bon parcours dans les qualifications (pour l'Euro), mais tout ça est derrière nous. Nous sommes sur la bonne voie, mais nous avons encore du travail à faire pour nous améliorer avant le début de la compétition. Sommes-nous favoris? Il faut d'abord jouer ces matches. Nos adversaires sont très compétitifs. Le fait d'évoluer à domicile va nous aider."

Vos commentaires