En ce moment
 

Euro 2020 - Espagne: grosse inquiétude après le test positif d'un 2e joueur

Euro 2020 - Espagne: grosse inquiétude après le test positif d'un 2e joueur
(c) AFP
 
 

Un deuxième joueur espagnol, le défenseur Diego Llorente, a été testé positif au Covid-19, deux jours après le capitaine de la sélection, Sergio Busquets, a annoncé mardi soir la Fédération espagnole (RFEF).

"La RFEF a le regret d'annoncer que le défenseur central Diego Llorente est positif à l'issue des derniers tests PCR réalisés ce (mardi) matin au centre d'entraînement de la sélection nationale à Las Rozas", près de Madrid, précise la fédération dans un communiqué.

La "Roja" doit disputer son premier match de l'Euro (11 juin - 11 juillet) lundi prochain à Séville contre la Suède, qui a également annoncé deux cas positifs au Covid-19 parmi ses joueurs mardi, dont la pépite Dejan Kulusevski.

Comme Busquets, la RFEF a précisé que Diego Llorente "abandonnera cette nuit (de mardi à mercredi) la sélection nationale dans un véhicule médicalisé, dans le respect des protocoles sanitaires".

Après le cas positif de Busquets, la première vague de tests, réalisée lundi, avait été un petit bol d'air pour la "Roja", puisque tous les membres de la sélection ont été testés négatif, d'après un communiqué de la RFEF.

Mais ce nouveau cas positif porte un gros coup sur la tête de la "Roja", quelques heures après que la sélection espagnole composée d'espoirs de moins de 21 ans a battu la Lituanie 4-0 en amical à Leganés, près de Madrid, mardi soir... une rencontre qui devait initialement être disputée par l'équipe d'Espagne A, à l'isolement après le cas positif de Busquets.

Lundi et mardi, six réservistes ont été appelés par Luis Enrique pour qu'ils s'entraînent en parallèle de la sélection afin de pallier d'éventuels nouveaux cas positifs : il s'agit du gardien de Chelsea Kepa Arrizabalaga, du champion du monde 2010 Raul Albiol (Villarreal), de l'attaquant de Leeds Rodrigo Moreno et des milieux Pablo Fornals (West Ham), Carlos Soler (Valence) et Brais Méndez (Celta Vigo).

Ces six joueurs placés dans une "bulle parallèle" continueront à s'entraîner mercredi sous les ordres de Luis Enrique au camp de base espagnol à Las Rozas (banlieue nord-ouest de Madrid), a précisé la RFEF dans son communiqué.

Le ministre espagnol des Sports a déclaré mardi que les joueurs devaient être vaccinés mercredi.

L'Espagne affronte la Suède à Séville le 14 juin, pour son premier match du groupe E où figurent également la Slovaquie et la Pologne.




 

Vos commentaires