En ce moment
 

Le dilemme de Louis, un fan belgo-italien qui vit en France: "Je vais regarder le match SEUL" (vidéo)

 
 

Belgique-Italie oppose ce soir (21h) deux des équipes qui ont fait la plus forte impression, durablement, tout au long du tournoi. Un choc durant lequel Louis, un supporter belgo-italien qui vit à Paris, va vibrer comme rarement. Si son cœur penche plus pour la Squadra Azzurra, il admire l'évolution des Belges, patrie de sa maman.

Louis est face à un dilemme. L'Italie, pays de son père, et la Belgique, le pays où sa mère est née, vont s'affronter dans un match importantissime en quarts de finale de l'Euro 2020. Cet analyste marketing dans l’automobile, âgé de 28 ans, vit actuellement à Paris et ne rate pas une miette des matchs des nations qu'il supporte.

"J’ai toujours été pour l’Italie", confie ce belgo-italien d'entrée de jeu. "C’est une histoire de famille. J’ai découvert le foot avec mon grand-père italien, il m’a donné la passion pour la Nazionale."

Les Diables Rouges n’ont plus rien à prouver

D'après lui, la cote des Diables Rouges dans la Botte est très élevée. "De ce que je sais, il y a quand même un grand respect pour la Belgique. C’est indéniable, c’est devenu une grande nation du football. Depuis quelques années, ils n’ont plus rien à prouver. On connaît la force de frappe de la Belgique avec les De Bruyne, Lukaku, Hazard. En Italie, on parle surtout beaucoup de Lukaku suite à sa grande saison réalisée à l’Inter cette année. Il y a vraiment une forme de respect. La Belgique est rentrée dans le gratin du football mondial. L’Italie, de son côté, se reconstruit mais il y a quand même beaucoup d’espoir sur ce match car les Italiens ont montré de belles choses durant cet Euro. Il y a beaucoup d’espoirs sur ce match."

Je ne m’attendais pas à un si beau parcours de la part des Italiens

Louis se dit assez surpris par les prestations de l'Italie depuis le début de championnat d'Europe. "Je ne m’attendais pas à un si beau parcours. Je pensais qu’il y aurait beaucoup plus de difficulté durant les poules. Notamment contre la Suisse, je ne pensais pas qu’on allait gagner 3-0 et avec la manière. C’est plus compliqué en défense malgré tout, nous aurons besoin de Chiellini pour maîtriser Lukaku."

Regarder le match SEUL avec une bière belge et une pizza, pour avoir le lien des deux pays

Il souligne également que la Belgique a passé un cap par rapport à 2018. "Elle semble très solide. Martinez a trouvé sa défense. Contre le Portugal, Vermaelen a fait une grosse impression. J’ai la sensation que la Belgique n’a pas besoin de beaucoup de cartouches pour pouvoir en mettre une, au contraire de l’Italie qui est un peu plus brouillonne en attaque. Le schéma à trois défenseurs de la Belgique peut donner des espoirs à l’Italie qui attaque beaucoup sur les côtés. Ce sera un match tactique qui risque de se décanter au fil des minutes."

Une chose est sûre, Louis vivra intensément cette rencontre. "Je vais regarder le match seul, sauf si des amis courageux acceptent de le regarder avec moi, car je suis quelqu’un d’assez stressé pendant le match. Je regarderai ça avec une bière belge et une pizza, pour avoir le lien des deux pays". Un fameux programme. 


 

Vos commentaires