En ce moment
 

C3: Leipzig et Francfort en ballottage favorable pour la finale

 
 

Les clubs allemands Francfort et Leipzig ont fait chacun un pas jeudi vers la finale de la Ligue Europa, en s'imposant respectivement 2-1 à West Ham et 1-0 à domicile contre les Glasgow Rangers.

Tombeur contre toute attente du FC Barcelone en quart de finale (1-1, 3-2 en Catalogne), l'Eintracht Francfort s'est montré plus réaliste que West Ham, grâce à Knauff et Kamada, dans un match équilibré et très engagé.

Leipzig, en revanche, s'est heurté à la muraille défensive des Rangers pendant 85 minutes, et a vainement dominé jusqu'à ce qu'Angelino ne délivre les siens en toute fin de match.

. Francfort peut rêver

L'Eintracht, qui termine tranquillement la Bundesliga en milieu de tableau, est survolté en C3.

Les Allemands ont marqué à Londres le but le plus rapide de l'histoire de la Ligue Europa, lorsque Ansgar Knauff a trompé Alphonse Areola - le gardien du PSG prêté cette saison à West Ham - de la tête après 50 secondes de jeu.

Il a fallu un quart d'heure à West Ham pour se relever de ce K.O. initial. Jarrod Bowen a réveillé les siens en plaçant un ballon sur le poteau (14e) sur un contre. Sept minutes plus tard, les Hammers revenaient dans le match, grâce à un but "kung fu" de Michail Antonio à bout portant à la suite d'un coup franc (1-1, 21e).

Mais Francfort n'a rien lâché. A la 54e minute, Djibril Sow a obligé Areola à repousser le ballon dans les pieds de l'international japonais Daichi Kamada, seul devant le but vide (2-1).

. Leipzig sauvé par le gong

Leipzig, qui était annoncé comme étant favori face aux Glasgow Rangers, a totalement manqué d'inspiration pour déstabiliser les Ecossais, repliés devant leur but.

Sans complexe, les Rangers ont laissé venir les Saxons et détruit systématiquement toutes les tentatives de construction du RB.

A la pause, Leipzig comptait 67% de possession, mais quasiment aucune action dangereuse, sinon une reprise mal frappée de Christopher Nkunku dans la surface (16e).

Au retour des vestiaires, le RB s'est montré un peu plus inspiré. Nkunku a de nouveau manqué la deuxième véritable occasion de Leipzig, avec un tir à 17 mètres repoussé par les poings du gardien Allan McGregor.

Il a fallu attendre la 85e minute pour que Leipzig concrétise enfin sa domination, lorsque Angelino a repris de volée de l'extérieur de la surface un ballon repoussé par la défense. Un but "à la Pavard" qui va obliger les Rangers à sortir de leur tranchée au match retour.


 

Vos commentaires