C3: un nul contre l'Ajax suffit au bonheur de la Roma

C3: un nul contre l'Ajax suffit au bonheur de la Roma
L'attaquant bosnien de la Roma, Edin Dzeko (c), exulte après son but lors du quart de finale de la Ligue Europa à domicile contre l'Ajax Amsterdam, le 15 avril 2021 Filippo MONTEFORTE
 
 

L'AS Rome, dernier ambassadeur italien en coupes d'Europe, a décroché jeudi son billet pour les demi-finales de la Ligue Europa grâce à un nul contre l'Ajax Amsterdam (1-1) suffisant après la victoire italienne à l'aller aux Pays-Bas (2-1).

La Roma, si elle a mieux fini la rencontre, est tout de même passée près de la sortie de route, l'Ajax ayant largement dominé et même cru marquer un second but synonyme de qualification pour elle en début de seconde période, avant que l'arbitre ne revienne sur sa décision après intervention de la VAR.

Mais ce sont bien les Romains, récompensés de leur solidarité, qui défieront Manchester United en demi-finales.

Pour cette Roma un peu distancée en championnat, la Ligue Europa apparaît de plus en plus comme le chemin le plus court vers la Ligue des champions (promise au vainqueur de la C3). C'est donc avec sérieux et leurs meilleurs joueurs (Dzeko en pointe, le revenant Mkhitaryan titularisé derrière lui) que les Giallorossi ont défendu leur précieux avantage du match aller.

S'ils auraient pu marquer d'entrée, sur un contre de Lorenzo Pellegrini (5e) alors que les supporteurs giallorossi lançaient quelques feux d'artifice devant l'Olimpico, les Romains ont ensuite joué avec le feu. Ils ont laissé le ballon plus de 70% du temps aux Néerlandais, dont le pressing a souvent perturbé la relance italienne.

Mais en première période l'Ajax n'a pas su profiter du pied défaillant du gardien Pau Lopez (13e) et manqué d'agressivité devant le but.

L'acélération décisive est venue du banc et des jambes du jeune Brian Brobbey, pépite de 19 ans déjà acquise par RB Leipzig pour la saison prochaine. Lancé en profondeur, il a converti sa première occasion en devançant le gardien giallorosso (49e).

Dans la foulée, les Néerlandais pensaient avoir mis le second, mais le but de Tadic (56e) était refusé pour une faute préalable.

Pour s'être vue éliminée, même pendant les quelques secondes nécessaires à l'arbitre pour aller revoir l'action, la Roma allait se reprendre et jouer plus haut.

Et c'est Edin Dzeko qui allait lui donner un peu d'air en arrachant l'égalisation, à la conclusion d'un contre rapidement mené côté gauche par Riccardo Calafiori (72e).

L'Ajax, abattue, ne parviendra pas à arracher la prolongation malgré quelques ultimes percées, laissant Paulo Fonseca et ses joueurs à leur énorme soulagement.




 

Vos commentaires