En ce moment
 

Europa League - Hein Vanhaezebrouck regrette le "manque de leader" au sein de son groupe

(Belga) Battu 0-2 à domicile face au Dinamo Zagreb dans le cadre de la deuxième journée de l'Europa League jeudi soir, Anderlecht est désormais bon dernier du groupe D. Une défaite amère pour l'entraîneur bruxellois Hein Vanhaezebrouck qui s'est expliqué en conférence de presse d'après-match. "Il fallait éviter de donner des cadeaux et c'est ce que nous ne sommes pas parvenus à faire", a expliqué l'entraîneur de 54 ans jeudi soir.

Dominé durant la majorité de la rencontre, Anderlecht n'a jamais trouvé les ressources mentales et physiques pour faire douter son adversaire croate jeudi soir au stade Constant Vanden Stock. "Tout a mal tourné au même moment", a réagi d'entrée l'entraîneur bruxellois en faisant référence au pénalty provoqué par Vranjes dès la 19e minute de jeu. "Juste après la pause, on est réduit à dix, ce qui a évidemment rendu la tâche bien plus difficile. Surtout face à une équipe de qualité et bien organisée comme l'est le Dinamo. Il fallait éviter de donner des cadeaux et c'est ce que nous ne sommes pas parvenus à faire". Battus techniquement, les Mauves n'ont également jamais réussi à faire preuve de mental pour tenter de renverser la vapeur dans cette rencontre. "Ce soir, il a clairement manqué d'un leader pour pousser le groupe à faire mieux", a encore expliqué Hein Vanhaezebrouck. "Chacun se concentre sur ses tâches individuelles sans penser au collectif. Depuis le banc, l'entraîneur ne peut rien faire si ses joueurs ne font pas le nécessaire pour se relancer dans le match". Désormais bon dernier du groupe D, Anderlecht devra faire le plein de points lors de la double confrontation qui l'attend face à Fenerbahçe. "Ce seront deux matchs compliqués. Mais nous n'avons plus le choix. Il faudra prendre le maximum de points face à Fenerbahçe pour espérer accrocher la deuxième place du groupe", a conclu l'entraîneur des Mauves et Blancs. (Belga)

Vos commentaires