Freddie Ljungberg, l'entraîneur d'Arsenal, fier de la réaction de ses jeunes joueurs au Standard: "Ils ont continué à jouer malgré le score"

L'entraîneur d'Arsenal fier de la réaction de ses jeunes joueurs:
© BELGAIMAGE
 
 

Freddie Ljungberg disputait jeudi son quatrième match sur le banc d'Arsenal. Propulsé entraîneur ad interim après le renvoi d'Unai Emery fin novembre, le coach suédois s'est montré très satisfait de la réaction de ses jeunes joueurs contre le Standard. Menés 2-0, les Gunners ont marqué à deux reprises dans le dernier quart d'heure pour s'assurer la première place du groupe F et ainsi se qualifier pour les seizièmes de finale de l'Europa League.

"Nous avons très bien joué en première mi-temps, mieux que le Standard je pense", a analysé l'ancien joueur du club londonien entre 1998 et 2007. "Nous avons eu quelques tirs cadrés et méritions peut-être de marquer mais le gardien du Standard a été très bon".

Menés 2-0 après des buts liégeois signés Samuel Bastien (47e) et Selim Amallah (69e), les Gunners sont finalement revenus dans la rencontre. "A l'issue du match, j'ai dit à mes joueurs que j'étais très fier de leur réaction, de la manière avec laquelle ils ont continué à jouer malgré le score. Nous avons marqué deux très beaux goals et aurions pu en marquer un troisième", a ajouté Ljungberg, qui n'a pas manqué de souligner le mauvais état de la pelouse de Sclessin.

Le Suédois a dû aligner beaucoup de jeunes joueurs à cause d'une kyrielle de forfaits. C'est d'ailleurs le très jeune Bukayo Saka, 18 ans à peine, qui a fait la différence avec un assist et un but. "C'est un talent incroyable et il a fait un match excellent malgré une position inhabituelle pour lui. De manière générale, jouer avec tant de jeunes est de bon augure pour la suite. Il leur manque juste un peu d'expérience mais ça viendra. Ce soir, j'ai souhaité donner une chance à tous ses joueurs. C'était un pari mais cela a payé", s'est réjoui Ljungberg.




 

Vos commentaires