En ce moment
 

La Gantoise brille encore en Europa League

La Gantoise brille encore en Europa League
© belgaimage

La Gantoise a terminé première du groupe I en battant Oleksandriya 2-1 jeudi soir lors de la sixième journée de l'Europa League. Après avoir pris rapidement les devants par Laurent Depoitre (7e, 16e), les Buffalos ont tremblé en seconde période mais n'ont subi qu'un seul but, marqué par Denys Miroshnichenko (54e). Gand (12 points) termine premier avec un point d'avance sur Wolfsburg, vainqueur de Saint-Etienne (1-0). Les Verts (4) devance Oleksandriya (3) de justesse.

Pour remplacer Michael Ngadeu suspendu, Jess Thorup a déplacé Mikael Lustig du flanc droit vers l'axe et l'a remplacé par Alessio Castro-Montes. Au latéral gauche, Nana Asaré a retrouvé sa place aux dépends de Milad Mohammadi. C'est toutefois le duo d'attaque Roman Yaremchuk-Depoitre qui s'est directement mis en évidence. L'Ukrainien est entré deux fois dans les seize mètres adverses mais son premier envoi a manqué de puissance (5e) et le second est passé à côté (6e). Par contre, Depoitre a frappé juste lorsque Roman Bezus l'a isolé face à Yuri Pankiv (7e, 1-0). L'attaquant gantois a doublé la mise quand Bezus, à nouveau, lui a glissé le ballon que Castro-Gomes lui avait cédé (16e, 2-0).

Comme le plus difficile avait été fait, les Buffalos se sont montrés moins pressants. Cela ne les a pas empêchés de passer à plusieurs reprises près du troisième but. Yaremchuk (26e) et Bezus (40e) n'ont pas puni leurs compatriotes et Depoitre a loupé un hattrick (33e).

La reprise a été sonnée par Oleksandriya. Si un tir de Kyrylo Kovalets est passé un mètre à côté (46e), Thomas Kaminski a été foudroyé par un missile de Miroshnichenko (5e, 2-1). A partir de ce moment-là, Gand a joué avec le feu et sans une intervention de son troisième Ukrainien, Igor Plastum, Denys Bezborodko aurait égalisé (68e). Les Buffalos ont continué à trembler mais Maksym Tretyakov, qui était placé au point de penalty, les a graciés en loupant son tir (69e). Malgré les changements apportés par Thorup, Gand n'était plus dans le coup et a dû patienter pour avoir sa première occasion que le réserviste Jean-Luc Dompé a manquée (80e). Entre-temps, l'ouragan Oleksandriya a perdu de sa force et Gand a arraché la première place qui lui rapporte un 500.000 euros de plus.

REVIVRE LES MEILLEURS MOMENTS:

C'est terminé !

85e: Chakvetadze tire de loin mais c'est facilement capté par Pankiv.

81e: monté au jeu, Dompé déborde sur le flanc gauche et rentre dans l'axe. Mais sa frappe du pied droit manque de justesse et manque le cadre.

68e: Luchkevych déboule sur le flanc droit. L'ancien Standardman centre devant le but, mais Plastun loupe de peu le ballon.

65e: corner qui part du pied droit de Vadis. Bezus reprend de la tête. Mais Pankiv est à la bonne place pour cueillir le ballon.

56e: Gand est aux abonnés absents. Une nouvelle offensive ukrainienne se solde par un but de Bezborodko. Mais le juge de ligne a vu à juste titre une position de hors-jeu de l'attaquant ukrainien.

54e: BUT POUR OLEKSANDRIYA! Un centre du flanc droit trouve Bezborodko qui talonne en retrait pour Miroshnichenko. Le médian canonne et troue Kaminski.

MI-TEMPS

39e: Vadis mène la contre-attaque et lance Depoitre dans la profondeur. L'attaquant contrôle et rentre dans l'axe avant de talonner pour Bezus qui frappe, mais le tir trouve Pankiv sur sa trajectoire.

36e: Bezus se met à nouveau en évidence en trouvant subtilement Yaremchuk dans le rectangle. L'attaquant de Gand est dos au but et pivote avant de frapper, mais Pankiv capte sans trop de difficultés ce tir qui manque de puissance.

33e: Bezus remonte le terrain et écarte vers Depoitre qui contrôle et frappe des 20 mètres. Le ballon passe de peu à côté et finit sa course dans le petit filet extérieur.

25e: Yaremchuk reprend un corner de la tête, mais Pankiv sauve sur sa ligne.

16e: BUT POUR LA GANTOISE! Laurent Depoitre double déjà la mise pour les Buffalos.

12e: centre ukrainien, mais Luchkevych arrive un brin trop tard pour couper la trajectoire du centre et égaliser.

7e: BUT POUR LA GANTOISE! Lancé en profondeur, Depoitre ne se fait pas prier pour placer le ballon hors de portée du gardien ukrainien.

5e: Vads donne un coupe franc tendu au sol vers le point de penalty, Yaremchuk surgit et reprend en un temps, mais sans cadrer.

1e: coup d'envoi de ce match!

Voici la composition des deux équipes:

La Gantoise: Kaminski, Owusu, Yaremchuk, Odjidja, Bezus, Castro-Montes, Asare, Lustig, Kums, Depoitre, Plastun.

Oleksandriya: Pankiv, Pashayev, Baboglo, Dubra, Miroshnichenko, Grechyshkin, Kovalets, Zaporozhan, Tretyakov, Bezborodko, Luchkevych.

L'AVANT-MATCH:

La Gantoise (9 points, pour 8 à Wolfsburg et 4 à Saint-Etienne) peut terminer en tête de son groupe I avec une victoire ou tout autre résultat si d'aventure les Allemands de Wolfsburg venait à perdre contre Saint-Etienne jeudi dans l'autre rencontre de la poule. "Il y a quatre mois, personne n'aurait pu penser que nous en serions là, à jouer notre dernier match avec déjà la qualification assurée", a commenté Jess Thorup mercredi en conférence de presse. "A présent, nous voulons la première place du groupe. Nous nous sommes battus pour ça, d'abord en qualifications, puis dans cette phase de poule. Wolfsburg était le grand favori, devant Saint-Etienne. On mérite d'aller chercher la première place. C'est important pour le prestige du club, pour avoir l'avantage aussi du terrain en 16es de finale. Ce serait beau déjà de terminer sans défaite".

Le match s'annonce difficile car pour le Danois, les Ukrainiens vont tout donner jeudi. Il devra se passer aussi de Michael Ngadeu-Ngadjui, suspendu, Timothy Derijck, blessé, alors que Jan Van den Bergh n'est pas sur les listes européennes. Dylan Bronn est en outre dans le noyau B depuis trois semaines en raison d'un conflit avec Thorup qui a rappelé un joueur espoir, Reda Akbib, dans sa sélection. "Je m'attends au match peut-être le plus difficile pour nous dans ce groupe. Pour le grand public peut-être pas, mais je suis sûr qu'Oleksandriya va jouer à fond. C'est une bonne équipe, avec de la taille, très forte dans les duels", a prévenu Jens Thorup qui se souvient du partage en Ukraine (1-1). "Ma défense est mon souci, c'est vrai, mais je ne suis pas inquiet. Igor Plastun est mon patron en défense et il pourra diriger ses hommes. Je réfléchis toujours aussi à de nouveaux systèmes. On en a encore essayé cette semaine, tant offensivement que défensivement. Ce sont des options, car notre système de jeu actuel nous a donné beaucoup de satisfaction ces derniers mois".

Vos commentaires