En ce moment
 

Le Racing Genk s'offre Malmö et s'isole en tête du groupe avec Besiktas

Le Racing Genk s'offre Malmö et s'isole en tête du groupe avec Besiktas

Le Racing Genk s'est imposé jeudi en début de soirée face à Malmö à domicile (2-0) lors de la première rencontre de poules du groupe I en Europa League. Les Limbourgeois, avec trois points, sont en tête de leur groupe avec Besiktas, qui s'est également imposé à domicile face à Sarpsborg 08 (3-1).

Privé de Ruslan Malinovskyi (suspendu) et de Jere Uronen (fatigue physique) le weekend dernier lors de la victoire face à Anderlecht en Jupiler Pro League, le Racing Genk récupérait toutes ses forces pour affronter le champion de Suède. En face, Malmö alignait trois anciens joueurs du championnat belge : Lasse Nielsen, Anders Christiansen (La Gantoise) et Behrang Safari (Anderlecht).Guillermo Molins (ex-Anderlecht) et Carlos Strandberg (ex-Club Bruges et Westerlo), qui font également partie du noyau suédois, n'étaient pas sur la feuille de match suite à des blessures.

Les Limbourgeois prenaient directement le jeu à leur compte et héritaient des premières occasions. Après une frappe inaugurale du néo-Diable Rouge Leandro Trossard (9e), Alejandro Pozuelo se démarquait dans le rectangle mais plaçait sa frappe au-dessus du but suédois. Le Racing Genk était récompensé de ses efforts à la 37e.

Suite à une perte de balle de Safari, Joakim Maehle récupérait la balle et centrait pour Trossard qui trompait pour la première fois de la partie le portier Johan Dahlin d'une reprise de volée. En seconde période, le rythme de la rencontre était moins soutenu. Mbwana Samatta parvenait tout de même à inscrire le septième but de sa saison en Coupe d'Europe à la 71e et mettait les Limbourgeois à l'abri.

Le Racing Genk se faisait une petite frayeur en fin de rencontre lorsque Rasmus Bengtsson réduisait la marque à la 89e mais l'arbitre annulait le but pour une position de hors-jeu.

Dans l'autre rencontre du groupe I, Besiktas l'a emporté sur sa pelouse face à Sarpsborg 08 (3-1) grâce aux buts de Ryan Babel (51), d'Enzo Roco (69) et de Jeremain Lens (82). Kristoffer Zachariassen (90+4) a réduit la marque en fin de rencontre.

Vos commentaires