Europa League: Antoine Griezmann et l'Atlético Madrid brisent le rêve de l'Olympique de Marseille (vidéo)

  • Europa League: Marseille 0 - 3 Atlético Madrid

  • Europa League: scènes de joie et de déception au coup de sifflet final

  • Le moment où les joueurs de l

  • La%2520c%25C3%25A9r%25C3%25A9monie%2520d

  • Antoine%2520Griezmann%2520ouvre%2520le%2520score%2520pour%2520l

  • Antoine%2520Griezmann%2520double%2520la%2520mise%2520pour%2520l

  • Gabi%20enfonce%20le%20clou%20face%20%C3%A0%20Marseille

 

L'Atlético Madrid a décroché sa troisième Europa League, après ses succès en 2010 et 2012, grâce à sa victoire (0-3) face à l'Olympique de Marseille mercredi soir au Groupama Stadium de Lyon. Avec un doublé personnel à la clé, l'attaquant français Antoine Griezmann a été l'acteur principal de cette rencontre.

L'Olympique de Marseille est entré de plein-pied dans sa rencontre avec deux alertes non cadrées de Germain (4e) et Rami (6e). En souffrance dans le premier quart d'heure, les Colchoneros de l'Atlético ont réagi sur un deuxième ballon tombé à l'entrée du rectangle marseillais et repris en première intention par Koke (15e).

Attentistes et bien organisés, les Madrilènes ont profité de la première erreur adverse, un contrôle manqué d'Anguissa à la suite d'une passe trop appuyée de Steve Mandanda, pour punir les Phocéens via Antoine Griezmann qui a ajusté le portier marseillais du pied gauche (21e, 0-1).

Obligés de courir après le score, les Marseillais ont subi un deuxième coup dur peu après la demi-heure de jeu avec la blessure de leur capitaine Dimitri Payet, contraint de céder sa place en raison d'une blessure à la cuisse (32e). Contrairement à leur entame de match, les hommes de Rudi Garcia peinaient à remonter le ballon dans le camp adverse après le repos.

Des difficultés dans la mise en place immédiatement traduites par une nouvelle erreur individuelle survenue lors d'une rentrée en jeu qui a directement profité à Antoine Griezmann, auteur du break et de son 8e but personnel en Europa League cette saison (49e, 0-2). Le souffle coupé sur le break de Griezmann, les Marseillais ont attendu la 84e minute de jeu pour réagir. Sur un centre parfait de Sanson, Mitroglou s'est élevé plus haut que Godin mais à défaut de terminer au fond des filets adverses, sa tête a fini sur le poteau madrilène (81e).

Quelques instants plus tard, le capitaine des Colchoneros, Gabi, a scellé le résultat de la partie en inscrivant le 3e but des siens (89e, 0-3), offrant ainsi à l'Atlético son 3e sacre de son histoire en Ligue Europa.

Vos commentaires