En ce moment
 

Un journaliste flamand DEMONTE les joueurs du Standard après la défaite face à Séville: "Ils donnaient l'impression d'être venus de la plage"

Un journaliste flamand DEMONTE les joueurs du Standard après la défaite face à Séville:

La prestation du Standard face à Séville a visiblement fâché Stephan Keygnaert, journaliste au Laatste Nieuws. Ce dernier a tiré à boulets rouges sur les Liégeois, défendant les idées de Preud'Homme pour se focaliser sur les joueurs.

L'humiliation face à Séville risque de trotter dans les têtes liégeoises pendant quelques jours. La prestation est venue s'ajouter à la simple déception du résultat, avec un manque de présence qui a coûté cher face à une équipe du niveau du FC Séville.

Pour le journaliste flamand Stephan Keygnaert, du Laatste Nieuws, il faut s'en prendre aux joueurs après cette triste soirée européenne. "Cavanda, Sa, Cimirot, Lestienne, ... C'est comme s'ils portaient un t-shirt sans manches et fumaient une cigarette au bar de la plage. Voilà comment les joueurs du Standard ont joué à Séville", écrit-il dans le quotidien néerlandophone. "Si c'est comme ça, n'est-ce pas mieux de rester chez soi? Cela doit faire mal à l'esprit guerrier de Michel Preud'homme"

Il estime également que le vestiaire liégeois n'est pas encore prêt à assimiler les consignes de Michel Preud'Homme. "Pendant 25 minutes, certains Rouches ne savaient plus où il couraient. Preud'homme est devenu fou le long de la ligne, à cause d'un QI-football insuffisant et de plusieurs garçons qui n'ont tout simplement pas appliqué les consignes. N'est-ce pas mauvais signe qu'un entraîneur doive déjà corriger Carcela et Sa après seulement cinq minutes ?", demande le journaliste.

Avec une conclusion pour le moins cinglante. "Tous ces joueurs du Standard donnaient l'impression d'être venus de la plage. C'est comme ça qu'ils jouaient sous Sa Pinto. Le bonheur de la liberté. Messieurs, est-ce que vous méritez un entraîneur comme Preud'homme ?".

Les critiques sont rudes. Le Standard devra y répondre dès ce dimanche, dans le clasico face au Sporting d'Anderlecht. 

Vos commentaires