En ce moment
 

"L'échevin m'a parlé comme un fan !": ces joueurs du Standard INCENDIENT les autorités après le match interdit de Visé

CORONAVIRUS

Paul-José Mpoku et Edmilson Junior étaient présents, hier, à Visé pour un match interdit. Une rencontre stoppée par la police. Le comportement de l'échevin est d'ailleurs critiqué par les deux hommes.

Le match "pirate" organisé hier à Visé (voir les détails) n'a pas fini de faire parler. Dans le lot des joueurs présents, Paul-José Mpoku et Edmilson Junior. Les deux hommes ont accepté de réagir auprès du journal La Meuse, détaillant ce qu'il s'était passé sur place.

Premier élément: les deux hommes assument leur présence sur place. "Oui, on a joué. Ce sont des amateurs qui nous ont contactés", confirme Paul-José Mpoku. "On s’attendait juste à jouer à 11 contre 11. Et c’est là qu’on a vu une foule s’attrouper au fil des minutes", déplore-t-il, avançant qu'aucun n'avait de masque ou ne respectait les règles de distanciation sociale.

De son côté Edmilson Junior, ancien joueur des Rouches, a déploré le comportement de l'échevin Julien Woolf, qui a dénoncé ce match sur les réseaux sociaux. "Il ose faire semblant d'être choqué, alors qu'il me parlait comme un fan au bord du terrain", a pesté le joueur.

Même son de cloche chez Mpoku, qui confirme que des matchs avaient eu lieu avant et après celui impliquant des Rouches. "Il ne voulait que faire le buzz en prenant des photos de joueurs ayant évolué au Standard", a-t-il déploré.

Un poste Facebook a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

 

 

Vos commentaires