En ce moment
 

Adrien Trebel revient sur sa suspension et explique son geste: "Je n’avais pas pour intention de blesser mon adversaire"

Adrien Trebel revient sur sa suspension et explique son geste:

Suspendu pour deux journées en play-offs 1, Adrien Trebel semble regretter son tacle, lequel lui a valu une exclusion immédiate face à l'Antwerp. Le Français a tenu à s'expliquer au moment de quitter le siège de l'Union Belge, où il a défendu sa cause.

La suspension d'Adrien Trebel fait suite à un vilain tacle sur Limbombe lors de la rencontre contre l'Antwerp. Le Français manquera les deux premières journées des play-offs 1, au grand dam du Sporting d'Anderlecht.

Au sortir de son audience, Adrien Trebel a tenu à expliquer son geste et à faire part de ses excuses après ce vilain tacle. "Je n’avais pas pour intention de blesser mon adversaire", entame le Français dans le Nieuwsblad. "D’ailleurs, quand je suis rentré à la maison et que j’ai revu les images, j’étais le premier à regretter cette exclusion, que je n’ai pas contestée. Je me suis directement excusé auprès de mon adversaire".

Le milieu des Mauves tient également à souligner le côté involontaire de cette faute. "Si vous voyez mon geste de ce dimanche, vous comprendrez aisément que mon intention première était de jouer le ballon mais qu’ensuite, malheureusement, je suis entré en contact avec le joueur", explique-t-il. "Quand j’ai senti cela, j’ai essayé au maximum de fléchir la jambe pour ne pas mettre de tension ou de pression sur le tibia. Je ne voulais pas risquer de le blesser sérieusement. Il a pu se relever et j’en suis heureux".

Le Français tenait également à rappeler qu'il n'était pas réputé pour son manque de sportivité. "Je ne suis pas un joueur méchant mais j’aime bien mettre de l’intensité dans mes tacles" poursuit-il. "Regardez ma carrière : je n’ai été exclu qu’à une seule reprise pour une deuxième jaune, après avoir voulu gagner du temps en shootant dans un ballon".

Ces explications pourront-elles convaincre les supporters anderlechtois ?

Vos commentaires