En ce moment
 

Anderlecht-Standard: Nicole "continue de croire" à un exploit du Standard et espère que les joueurs pourront "se transcender"

Anderlecht-Standard: Nicole "continue de croire" à un exploit du Standard et espère que les joueurs pourront "se transcender"
© Belga
 
Anderlecht, Clasico
 

Le Standard de Liège se déplace sur la pelouse du RSC Anderlecht pour le premier match officiel des deux équipes en 2022.

Une rencontre qui tombe bien, pour le joueur Rouche Konstantinos Laifis. "Je pense que commencer avec un Clasico est une bonne opportunité pour nous de montrer qu’on veut changer des choses", a déclaré de défenseur chypriote en conférence de presse ce samedi.

Nicole Paulus, porte-parole du groupe de supporters ‘La famille des Rouches’, ne veut pas penser à la bonne dynamique du rival anderlechtois (les Mauves n’ont plus perdu en championnat depuis le 7 novembre, ndlr) mais plutôt "se focaliser uniquement sur le Standard."

L'espoir persiste

Alors que le Standard reste sur deux défaites consécutives en championnat (contre Zulte Waregem et OHL, ndlr), "on continue d’y croire, on espère quelque chose de bien", déclare encore Nicole qui veut avant tout voir une belle performance de son équipe, quitte à perdre le match.

Lors de ce mercato hivernal, le Standard a enregistré quatre arrivées dont celle d’un ancien bien connu, Renaud Emond. "Ce sont de bons transferts avec des joueurs d’expérience qui vont pouvoir encadrer les jeunes", apprécie Nicole.

Pour la supportrice, au contraire de Laifis, le Clasico « tombe à un très mauvais moment » même si elle estime que "dans un match pareil, les joueurs doivent pouvoir se transcender."

Le coach garde la confiance

Alors que le Standard traverse une période sportive et financière très difficile, la porte-parole de ‘La famille des Rouches’ assure que le coach Luka Elsner garde la totale confiance des supporters. "Je n’ai pas du tout entendu la moindre remarque contre lui. On l’a rencontré une fois, c’est quelqu’un de très positif avec un bon discours, qui va de l’avant. Je lui souhaite de réussir."

Éliminé de la Coupe de Belgique, 15e du championnat, la saison du Standard a tourné au vinaigre. Nicole Paulus, elle, espère encore accrocher le top 8, synonyme de Play-Off 2. "Tout change tellement vite", lance-t-elle. "Il suffit d’une série de victoires et on pourra espérer quelque chose. On verra ce que ça donne avec les renforts", conclut-elle.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.


 

Vos commentaires