En ce moment
 

Anthony Vanden Borre s'en prend au Sporting d'Anderlecht

Absent depuis deux semaines, Anthony Vanden Borre ALLUME Anderlecht:
 
 

Anthony Vanden Borre, véritable 'ketje' du Sporting d'Anderlecht, a convoqué la presse pour évoquer son académie à Dubaï. Mais l'ancien latéral droit des Diables Rouges a été inévitablement interrogé sur son statut actuel au RSCA, où il est officiellement sous contrat jusqu'en juin.

anden Borre a d'abord présenté l'ouverture d'une académie de football à Dubaï, la 'Belgian Football Academy', destinée aux Belges basés aux Émirats arabes unis. Si ce premier projet est couronné de succès, il a l'ambition de lancer une académie au Congo, son pays natal.

L'ancien latéral droit des Diables (29 capes, 1 but) a ensuite évoqué sa situation actuelle au RSCA, où il végète dans le noyau espoirs. Il n'a d'ailleurs pas donné de signe de vie à Neerpede depuis deux semaines. "Anderlecht ne doit pas s'étonner puisqu'il ne m'a strictement rien proposé. Ce n'est que du blabla. Quand on est dirigeant d’Anderlecht, il ne faut pas se cacher.", a-t-il déclaré à la presse belge, rassemblée à l'initiative du joueur. "Je n'attend plus le coup de fil de Vincent Kompany", a-t-il poursuivi.

Vanden Borre a expliqué avoir longtemps attendu une proposition qui n'est jamais venue et a évoqué la fin de sa carrière. "Si je reste cinq mois sans jouer, c'est fini", a-t-il déclaré, précisant qu'il "restait un peu de temps avant la fin du mercato". "Si on me trouve un club dans deux jours, ça me va. Peu importe le club qui vient, je dis oui."

Le RSCA n'a pas encore réagi aux propos tenus par son joueur.

CORONAVIRUS EN BELGIQUE : où en est l’épidémie ce 29 janvier ?


 




 

Vos commentaires