En ce moment
 

Charleroi domine Genk et se replace au classement

Charleroi domine Genk et se replace au classement
(c) Belga
 
 

Pro League : Les résultats et classement

Shamar Nicholson (56e) et Ali Gholizadeh (88e) ont donné la victoire 2-0 à Charleroi dimanche face à Genk dans un match comptant pour la 11e journée du championnat de Belgique. Au classement, les Zèbres (9e) comptent 17 points tout comme Genk (6e), Ostende (7e) et Anderlecht (8e), qui a partagé l'enjeu à Saint-Trond (2-2). A 21 heures, Eupen (20 points, 3e) tentera de récupérer la première place au détriment de l'Union Saint-Gilloise et le Club Bruges (22 points) en déplacement à Gand (11 points, 15e).

Chez les Zèbres, Gholizadeh et Nicholson étaient titulaires tandis qu'Anass Zaroury avait pris place sur le banc. A Genk, la défaite à Eupen a laissé des traces: John van den Brom a titularisé Mark McKenzie, Mujaid Sadick, Theo Bongonda, Patrik Hrosovsky et Paul Onuachu au détriment de Mike Trésor, Carel Eiting, Ike Ugbo, Carlos Cuesta et Jhon Lucumi.

Un vent de panique a soufflé sur Genk lorsque Gholizadeh a lancé Jackson Tchatchoua, qui s'est présenté dans la zone de but après avoir facilement dépassé Gerardo Arteaga. Mais l'attaquant a manqué son contrôle et est sorti du terrain avec le ballon (2e). Gholizadeh a encore distillé un centre de la gauche pour Nicholson dont la reprise de la tête est passée au-dessus (5e). 

Si les Zèbres se montraient plus incisifs, ils n'inquiétaient pas vraiment Maarten Vandevoordt. Par contre, Hervé Koffi a dû effectuer un bel arrêt devant Junya Ito, qui s'est présenté seul devant lui (27e). Alors que les reprises du pied (33e) et de la tête (35e) de Nicholson et une volée de Marco Ilaimaharitra (40e) ont filé au-dessus du but, Charleroi a reçu un nouvel avertissement lorsque Bongonda a trouvé au second poteau Daniel Munoz, qui a ajusté sa reprise de la tête sur... le poteau (38e).

Genk a lancé la deuxième période sans vraiment assurer le spectacle. Charleroi, qui éprouvait du mal à conserver le ballon, pouvait néanmoins compter sur l'activité de Nicholson. Après avoir semé le doute dans la défense genkoise, le Jamaïcain a surgi au premier poteau sur un coup de coin de Ryota Morioka (56e, 1-0).

Les Limbourgeois ont cherché les solutions mais ils se sont heurtés à Koffi, qui a repoussé des poings une frappe de Bongonda (62e) mais aussi contré deux envois d'Onuachu (57e, 63e). Et ce n'était pas tout: le gardien burkinabé a arrêté à deux reprises un penalty botté par Onuachu. Sur la première tentative, l'arbitre a estimé que Koffi avait quitté sa ligne trop tôt (77e) et sur la deuxième, il est allé chercher le ballon (80e). Genk était sonné et Gholizadeh a achevé le travail d'une volée dans le coin opposé (88e, 2-0).


 




 

Vos commentaires