En ce moment
 

Deux matches à huis clos pour le Standard, la victoire de Charleroi dans le derby validée

Deux matches à huis clos pour le Standard, la victoire de Charleroi dans le derby validée
 
 

Le Conseil Disciplinaire de l'Union belge de football (URBSFA) a condamné jeudi le Standard à disputer deux matches à huis clos après les incidents qui ont émaillé le derby wallon contre le Charleroi le 5 décembre dernier. L'instance a également validé la victoire des Zèbres sur le score de 0-3, soit le score au moment de l'arrêt de la rencontre.

Lors du derby wallon entre le Standard et Charleroi le 5 décembre, l'arbitre Nicolas Laforge avait été contraint de mettre un terme définitif à la rencontre après 88 minutes de jeu à cause de fumigènes lancés sur le terrain par les supporters liégeois. Laforge avait déjà dû interrompre la rencontre quelques minutes plus tôt pour les mêmes raisons.  Après l'arrêt définitif du match, des dizaines de supporters du Standard ont envahi la pelouse en direction du bloc réservé aux supporters de Charleroi. Ils ont ensuite lancé des feux de bengale en direction des supporters carolos.

Les "Rouches" avaient ensuite décidé de fermer les blocs réservés aux 'ultras' pour les prochains matches à domicile. Dans la foulée, le Parquet fédéral de l'URBSFA avait proposé une sanction de quatre matches à huis clos, dont un avec sursis, et une amende de 5.000 euros. Le club liégeois avait alors décidé de faire appel et s'était défendu le 21 décembre devant le Comité Disciplinaire qui avait alors reporté sa décision. Jeudi, l'instance a décidé de condamner le Standard à deux matches à huis clos dès que le public sera autorisé à retourner dans les stades et une amende de 5.000 euros.

De plus, le Comité Disciplinaire a validé la victoire 0-3 de Charleroi, soit le score au moment de l'arrêt de la rencontre. Les Zèbres en profitent pour remonter à la 5e place du classement avec 35 points. Le Standard a encore la possibilité de faire appel devant la Cour belge d'arbitrage pour le sport (CBAS).


 




 

Vos commentaires