En ce moment
 

Genk et Waasland-Beveren vont devoir faire une campagne de sensibilisation après des chants anti-Wallons

Pour combattre les chants anti-Wallons, ces deux clubs vont devoir lancer une campagne créative
 
 

Les clubs de Genk (D1A) et Waasland-Beveren (D1B) ont reçu une sanction alternative de la part de la Chambre contre la discrimination et le racisme pour les chants anti-Wallons scandés dans leur stade.

Les incidents impliquant Genk ont eu lieu pendant le match de coupe contre le Club de Bruges le 1er décembre. Le club de Waasland-Beveren était quant à lui concerné par des événements ayant eu lieu le 19 novembre, contre Mouscron.

Dans les deux cas, des groupes de supporters ont scandé des slogans anti-Wallons, comme 'les Wallons c'est du caca'. Les supporters du Racing Genk se sont également distingués en chantant 'alle boeren zijn homo's' (tous les fermiers sont des homosexuels, ndlr), des discours inacceptables pour la fédération. 

Les deux clubs ont écopé d'une sanction alternative, comprenant notamment la tenue d'une campagne créative contre les discours et comportements discriminants et racistes. L'organe a également suggéré d'impliquer les joueurs francophones du club en leur faisant partager le message 'nous ne sommes pas du caca'. 

A défaut d'appliquer ces sanctions d'ici le 15 mars, les clubs écoperont d'une amende de 5.000 euros.


 

Vos commentaires