En ce moment
 

La BeNeLigue est sur les rails: 11 clubs, belges et néerlandais, sont à fond derrière le projet

La BeNeLigue est sur les rails: 11 clubs, belges et néerlandais, sont à fond derrière le projet
© belgaimage

L'étude menée par le cabinet d'audit américain Deloitte sur la faisabilité pratique d'une BeNeLiga transfrontalière a confirmé le "potentiel sportif et économique" d'une compétition belgo-néerlandaise de football. La KNVB, fédération néerlandaise, l'a annoncé jeudi dans un communiqué. Les principaux clubs des deux pays vont désormais passer à la phase suivante.

Cette étude a été menée à la demande du G5 belge (La Gantoise, Club de Bruges, KRC Genk, RSC Anderlecht et le Standard de Liège) et de six clubs néerlandais (Ajax, AZ, FC Utrecht, Feyenoord, PSV et Vitesse), qui s'étaient déjà rassemblés en octobre 2019.

"La première partie de l'étude avait montré qu'une BeNeLiga avait le potentiel d'augmenter de manière significative la valeur des clubs qui y participeraient", peut-on lire dans le communiqué de la KNVB. "La deuxième partie confirme que l'ensemble du secteur du football professionnel belge et néerlandais peut tirer profit de la BeNeLiga, que ce soit au niveau sportif ainsi que financier".

Des avantages pour les clubs professionnels belges et néerlandais, y compris ceux qui ne participeraient pas à la BeNeLiga, donc.

Réunis jeudi à Eindhoven, les onze clubs belges et néerlandais ont décidé de passer à la vitesse supérieure en "élaborant un business plan dans lequel la proposition concrète sera formulée". "Dans les mois à venir, tous les clubs professionnels de nos deux pays, les fédérations, les ligues, l'UEFA et les gouvernements travailleront également ensemble à cette fin", a précisé encore le communiqué.

Vos commentaires