En ce moment
 

Le CEO du Standard remet les points sur les I après le départ de Mbaye Leye (vidéo)

 
 

Le Standard présentait ce mardi son nouvel entraîneur, Lukas Elsner. Ce dernier a quitté Courtrai pour s'engager à Liège et succède à Mbaye Leye, qui a été remercié après un bilan difficile, alors que le Standard est 12ème au championnat. 

Avant de laisser la parole au nouveau coach, Alexandre Grosjean, le CEO du club, a tenu à clarifier la situation. Selon lui, le départ de Leye était inévitable. "La semaine dernière, nous avons pris la décision de nous séparer de Mbaye Leye et de ses adjoints pour raisons sportives. Ce n’était plus tenable. Il fallait prendre des décisions importantes", a-t-il d'abord précisé.

Il a ensuite tenu à mettre à plat les responsabilités. Pour lui, Leye n'est pas le seul responsable. "C'est un échec du club. Un échec du staff. Un échec des joueurs, qui perdent les matchs. Mais aussi un échec de la direction, qui doit assumer", a avancé le CEO du Standard. "Il y a eu beaucoup trop de changements ces derniers temps au Standard. Les périodes de stabilité au Standard sont assez rares sur ces dix dernières années, mais il est important de faire le bilan et de prendre les mesures adéquates. Nous avons donc pris la décision de nous séparer du coach et de ses deux adjoints. Notre volonté, c'est de repartir d'une page plus ou moins blanche et de ne pas commettre les mêmes erreurs. Nous voulons un résultat différent. Notre volonté, c'est de réussir ce projet ensemble. Nous nous sommes rapidement mis à la recherche d'un coach et nous avons énormément de plaisir à accueillir Lukas Elsner", a-t-il précisé.

Il a ensuite demandé un peu de patience aux supporters. "Cela va prendre un petit peu de temps. A court terme, nous voulons obtenir des résultats, mais à moyen et long terme, nous voulons mener ce projet ensemble". Il a conclu en confirmant que Benjamin Nicaise, comme attendu, quittait lui aussi le club. 


 




 

Vos commentaires