En ce moment
 

16 équipes mais des play-offs revues à la baisse: voici à quoi pourrait ressembler la prochaine saison de Pro League

CORONAVIRUS

La Pro League a envoyé aux 23 clubs professionnels la version définitive de l'ordre du jour de l'assemblée générale de ce vendredi aprs-midi. Dans la proposition approuvée par le conseil d'administration jeudi soir, le classement actuel de la Jupiler Pro League sera validé et utilisé pour distribuer les tickets européens. Le Club de Bruges est déclaré champion et Waasland-Beveren relégué en D1B.

Après des semaines de négociation, le groupe de travail mis en place par la Pro League a finalement opté pour le statu quo. La prochaine saison de Jupiler Pro League débutera le 7 août avec 16 équipes. Après 30 journées, les points seront divisés par deux et les playoffs seront raccourcis. Le top 4 se disputera le titre et les tickets européens. Les équipes classées entre les cinquième et huitième places s'affronteront pour le dernier billet européen.

Le format actuel des playoffs fera son retour lors de la saison 2021-2022. Il sera proposé aux 23 clubs professionnels de terminer la saison 2019-2020 sur base du classement établi après 29 journées et de l'utiliser pour distribuer les tickets européens. Le Club de Bruges sera alors déclaré champion et Waasland-Beveren basculera en D1B. OHL et le Beerschot, les deux finalistes pour la montée en D1A, ont jusqu'au 31 mai pour annoncer s'ils peuvent organiser le match retour de la finale pour le 2 août. Dans le cas contraire, Westerlo serait promu en D1A en tant que leader du classement général de la D1B.

Pour les prochaines saisons, le groupe de travail propose de ne plus remplacer les équipes de D1A qui descendent pour des raisons économiques jusqu'à ce que le nombre de clubs soit réduit à 14. Cela veut dire que les équipes qui sont reléguées sportivement ne pourront plus se sauver sur tapis vert en contestant les licences d'autres clubs.

Le groupe de travail propose également du changement pour la D1B. Les huit équipes s'affronteront toujours quatre fois mais les tranches ne seront plus prises en compte. L'équipe avec le plus de points au terme des 28 journées monterait alors en D1A. La proposition du groupe de travail précise également que si les autorités communales refusent la tenue d'un match sur leur territoire, l'équipe à domicile aura la possibilité de jouer le match sur terrain neutre. Si cela n'est pas possible, elle perdra la rencontre sur le score de 0-3.

Le groupe de travail soumettra aussi au vote la solidarité financière demandée par Anderlecht et Genk. L'idée est de demander aux clubs qui pourront jouer les compétitions européennes de distribuer 10% de leurs primes de participation aux autres clubs. Un vote aura également lieu sur la proposition du Club de Bruges de demander à une société externe de réaliser un audit sur la procédure de l'octroi des licences du football professionnel. Elle est la conséquence de la décision de la Cour belge d'arbitrage pour le sport (CBAS) d'accorder une licence à Mouscron.

Les propositions du Club de Bruges et de Genk pour une D1A à 18 clubs n'ont pas été retenues dans l'ordre du jour. Les Limbourgeois proposaient aussi l'annulation de la saison actuelle si aucun accord n'était trouvé.

 

Vos commentaires