En ce moment
 

Le Standard, réduit à dix, s'écroule contre Gand en fin de rencontre

Le Standard, réduit à dix, s'écroule contre Gand en fin de rencontre
©Belga

La Gantoise a pris le dessus sur le Standard 3-1 dimanche soir lors de l'affiche de la 14e journée de Pro League à la Ghelamco Arena. Les Buffalo's ont émergé dans les dernières minutes d'un match serré et influencé par une exclusion de part et d'autre. Au classement, le Standard conserve sa 2e place (27 pts) mais perd du terrain sur Bruges (33 pts, un match de moins). Gand monte au troisième rang avec 25 points et se replace à deux points des Rouches.

Les Liégeois, avec Oularé en pointe dès l'entame de match, ont laissé la responsabilité de faire le jeu aux Gantois. L'équipe de Jesse Thorup a volontiers accepté cette configuration et a envoyé quelques frappes à distance imprécises vers le but d'Arnaud Bodart. Les 'Rouches' ont préféré jouer le contre et se sont procurés les meilleures opportunités de la première période avant d'ouvrir le score juste avant la pause. Samuel Bastien a alors offert le ballon à Selim Amallah dont la frappe de l'extérieur du pied droit est allée se loger dans le plafond du but (43e). La Gantoise a répondu dès la reprise en rétablissant la parité. Libre de frapper plein axe, Roman Bezus a lâché un tir latte-rentrante imparable pour Bodart (48e). La rencontre a ensuite repris sur les mêmes bases qu'en première période avec notamment une occasion pour Maxime Lestienne en contre (62e).

Deux exclusions ont animé la fin de rencontre. Vadis Odjidja a d'abord reçu une deuxième carte jaune pour avoir poussé Paul-José Mpoku et a laissé les siens en infériorité numérique (71e). Mais 13 minutes plus tard, c'est Zinho Vanheusden qui a été jauni une deuxième fois pour une faute de bain dans le rectangle. Cette fois-ci la sanction était double pour le Standard puisque Jonathan David a pu se présenter au point de penalty et prendre Bodart à contre-pied pour le but du 2-1. Abattus, les Liégeois ont reçu le coup de grâce six minutes plus tard sur une frappe dans la lucarne d'Alessio Castro-Montes (90e). Dans les arrêts de jeu, Mpoku aurait pu réduire l'écart sur penalty mais a envoyé le ballon dans la tribune (90e+5).

Vos commentaires