En ce moment
 

Le Standard s'impose sans problème contre Mouscron et grimpe à la 3e place

Le Standard s'impose sans problème contre Mouscron et grimpe à la 3e place

(Belga) Le Standard n'a jamais été réellement inquiété par Mouscron dimanche lors de la 4e journée de Jupiler Pro League. Grâce à un doublé de Maxime Lestienne et des réalisations de Selim Amallah et Renaud Emond, les Liégeois se sont imposés 4-1 et pointent désormais à la troisième place du classement avec 9 unités.

Les troupes de Michel Preud'homme, dominatrices dans le premier acte, ont marqué à deux reprises en début de match. Maxime Lestienne a ouvert le score dès la 13e minute, profitant d'une mauvaise relance des Hurlus. Le milieu de terrain offensif n'a laissé aucune chance à Vaso Vasic, portier mouscronnois, d'une frappe du droit à bout portant. Lestienne a doublé l'avance des siens d'un bel enchaînement contrôle - frappe pied gauche (2-0, 22e). La marque aurait même pu être plus lourde si Vasic n'avait pas gagné son duel contre Lestienne (17e) et si Emond avait été plus prompt à tirer (19e). Dès le retour des vestiaires, le Standard a plié la rencontre dès la remise en jeu. Les Mouscronnois n'ont pas touché le ballon, lymphatiques et impuissants devant le beau solo de Selim Amallah. C'est le premier but au Standard pour le milieu de terrain arrivé cet été en provenance de Mouscron (3-0, 46e). Une malencontreuse mésentente entre Arnaud Bodart et Konstantinos Laifis, buteur contre son camp, a permis à Mouscron de sauver l'honneur (3-1, 51e). Renaud Emond, à l'affut d'une frappe de Samuel Bastien repoussée par le portier adverse, a donné au score son allure définitive (4-1, 88e). Le Standard se remet donc sur de bons rails après sa défaite à Saint-Trond (2-1) la semaine dernière. Les Mosans, troisièmes avec neuf unités derrière le Club Bruges et Malines (10 pts), accueilleront Courtrai la semaine prochaine. Pour terminer la 4e journée, l'Antwerp défiera Saint-Trond (18h) alors que La Gantoise accueillera Ostende (20h). (Belga)

Vos commentaires