En ce moment
 

Jupiler Pro League: les tops, les flops, les pronos, que retenir de la première partie de saison?

Les tops, les flops, les pronos: que retenir de la première partie de saison en Pro League?
©BELGA
 
 

La 17ème journée de Jupiler Pro League se disputera ce week-end. Avec des affiches comme Anderlecht-Charleroi ou le derby entre La Gantoise et le FC Bruges, beaucoup d'équipes auront à cœur de ne pas se rater pour aborder plus sereinement la trêve hivernale du 27 décembre au 14 janvier. Le moment de faire un point sur la saison régulière à mi-parcours avec notre consultant RTL Philippe Vande Walle.

Cette saison a débuté comme la précédente s'est terminée : avec un goût particulier. Dans tous les championnats européens, l'exercice 2020-2021 est marqué par la pandémie de coronavirus. Mais comme le rappelle notre consultant Philippe Vande Walle, le football reste malgré tout d'actualité, y compris en Belgique. "Il y a du football et on peut s'estimer heureux", confie-t-il.

Si une poignée de Belges ont pu de nouveau supporter leur équipe en tribune au début de saison, le huis clos est rapidement redevenu la règle. Des stades sans ambiance qui ont forcément un impact sur les résultats. "Certaines équipes ont beaucoup plus difficile comme le FC Bruges" estime Philippe Vande Walle. Les joueurs n'ont plus le soutien de "ce 12ème homme qu'ils ont l'habitude de côtoyer au stade et il y a moins de peur pour les équipes visiteuses".

L'absence de supporters se fait également ressentir sur le comportement des joueurs selon notre consultant. "Le public peut jouer un rôle très important sur les joueurs et le corps arbitral. Ça se voit sur le terrain, il y a moins de fautes graves dues à l'excitation de la foule en tribune. Les décisions arbitrales sont moins remises en question".

Bruges au-dessus ?

Même sans le support de son public, le FC Bruges champion en titre s'affiche en tête du classement avec 33 points pris sur 48 possibles. Pour Philippe Vande Walle qui a lui-même terminé sa carrière de joueur au FC Bruges, les Blauw en Zwart ont "définitivement l'ascendant" en Pro League.

Malgré "un passage à vide et une campagne européenne décevante, ils reprennent leur place au classement". Pour Philippe Vande Walle, ils sont au-dessus : "C'est le top belge". Le KRC Genk, dernier champion régulier si l'on tient compte de l'interruption prématurée de la saison dernière, reste toutefois en embuscade juste derrière à 31 points.

Une concurrence à bout de souffle

Le gros flop serait plutôt du côté de La Gantoise, selon notre consultant. Les Buffalos ont connu un début de saison cauchemardesque avec 7 défaites lors des 10 premières journées. Des performances bien trop faibles pour espérer venir titiller le voisin brugeois.

Les Gantois plafonnent actuellement à la 10ème place avec seulement 22 points sur les 51 qu'ils auraient pu prendre. Une place où on ne les attendait pas. Ils paient sans doute une grande irrégularité du côté du staff. "En limogeant son entraîneur à succès de l'an dernier Jess Thorup, vice-champion puis viré au bout de 2 journées de championnat. Ils sont allés chercher l'entraîneur d'Anvers Laszlo Bölöni, viré au bout de quelques semaines (25 jours, ndlr) avant d'aller rechercher l'ancien entraîneur Hein Vanhaezebrouck", résume Philippe Vande Walle.

Les Rouches sont malades

La situation n'est pas beaucoup plus idyllique au sud. Le Standard traverse actuellement une mauvaise passe dont il n'arrive pas à se sortir. Les Rouches ne sont plus parvenus à décrocher 3 points en championnat depuis le 1er novembre avec un succès arraché dans les dernières minutes face à Ostende.

Les Liégeois n'avaient pourtant pas si mal entamé leur saison sous les ordres de leur nouvel entraîneur Philippe Montanier, en perdant seulement 2 de leur 10 premiers matchs de championnat. "On ne sait pas trop ce qu'il se passe, ils sont malades", observe, dubitatif, notre consultant.

Anderlecht est en reconstruction, un processus de restauration

De son côté, Anderlecht met en route son projet basé sur un jeune effectif. Une entreprise qui requiert du temps et de la patience. "Anderlecht est en reconstruction, un processus de restauration. Ça se passe pas trop mal ces dernières semaines", estime Philippe Vande Walle. Les Mauves manquent tout de même d'efficacité. Ils se sont notamment passé des services du néo-Diable rouge Jérémy Doku, qui leur a tout de même apporté 2 buts et 4 assists lors des 7 premières journées.

Les Bruxellois s'accrochent actuellement à une 5ème place en multipliant les matchs nuls. Avec Eupen, le RSCA est le club qui partage le plus de points. C'est arrivé à 8 reprises en cette première partie de championnat.

Les pronostics pour la course finale

Pour notre consultant, la concurrence n'est pas assez rude pour le FC Bruges qui se verra une nouvelle fois titré cette saison. Le suspense est plus grand pour les places d'honneur et les tickets pour l'Europe. Philippe Vande Walle mise sur une belle seconde partie de championnat de la part d'Anderlecht, qu'il voit finir second : "Pourquoi pas voir Anderlecht, avec leurs jeunes, émerger dans un top 4 en étant optimiste".

Les autres places pour les play-offs se disputeront, selon lui, parmi les outsiders. "Antwerp qui perd tout de même un peu des plumes ces temps-ci et les promus du Beerschot qui ont été la belle surprise du début de saison mais qui commencent aussi à pédaler dans la choucroute".

Les Carolos reprennent un peu du poil de la bête

Enfin, le Sporting Charleroi, décrié ces derniers temps par ses supporters qui reprochent aux joueurs de manquer d'envie sur le terrain, affiche tout de même un bilan comptable honorable. Les Carolos ont remporté 9 de leurs 17 premiers matchs qui leur permettent de compléter le trio de tête actuellement.

Après un début tonitruant et 6 victoires consécutives, les Zèbres ont connu un automne compliqué avec seulement un succès en 6 matchs en octobre puis novembre. Mais ils semblent avoir doucement remis la machine en route en allant s'imposer à Saint-Trond puis à Bruges contre le Cercle lors des deux dernières journées. "Les Carolos reprennent un peu du poil de la bête", observe Philippe Vande Walle. Raison pour laquelle il les verrait bien s'inviter aux play-offs. Carolos et Anderlechtois cherchent à confirmer leur relance après deux victoires de rang : ils s'affronteront en ouverture de la 17ème journée ce vendredi.

D1: RÉSULTATS ET CLASSEMENT

 


 




 

Vos commentaires