Masques, distances de sécurité et vestiaires fermés: les équipes de Division 1 reprennent l'entraînement

 
CORONAVIRUS
 

Après 3 mois de pause, c'est enfin la reprise des entraînements de pour les joueurs de division 1. Les joueurs du Standard et du KAS Eupen, notamment, ont chaussés les crampons dès ce matin. Une reprise sous conditions : les vestiaires doivent rester fermés et il faut respecter pas mal de règles. Les joueurs restent tout de même ravis de pouvoir à nouveau bouger. "Ça fait du bien, surtout de revoir tout le monde. C'est un peu bizarre avec toutes les règles mais à mon avis, dans deux semaines ce sera fini, confie le milieu d'Eupen Nils Schouterden.

Pas de port du masque obligatoire mais les exercices sont réalisés en respectant les distances de sécurité délimitées au sol. La priorité est de retrouver la forme après des mois d'inactivité. "C'est très dangereux de revenir un peu avec du poids en plus, avoue Amara Baby, donc il a fallu travailler un peu aussi personnellement. J'espère que ça va payer".

Routine adaptée

Règles sanitaires également autour du terrain : les journalistes et photographes sont tenus de garder leurs distances. Le club est obligé de respecter un cahier des charges envoyé par la Pro League. Comme l'explique le préparateur physique Thibaut Meyer, "toute la routine a été changé donc pas de petit-déjeuner, pas de lunch après entraînement ensemble. Par contre, le club prépare des repas que les joueurs emmènent chez eux".

Comme partout en Belgique, plusieurs nationalités composent l'équipe d'Eupen. Des joueurs arrivés des quatre coins du monde qui n'ont pas attendu la réouverture des frontières pour rejoindre notre pays. Selon le manager Michael Radermacher, "quasiment tous les joueurs sont restés en Belgique car il ne voulait pas prendre le risque de retourner en Afrique ou n'importe où parce qu'ils ne savaient pas s'ils pourraient revenir, s'ils allaient être en quarantaine..."

Le Standard de Liège a connu une reprise similaire ce matin. Le retour des contacts dans le jeu pour ces équipes ne sera autorisé qu'à partir du 1er juillet.

 




 

Vos commentaires