En ce moment
 

Nacer Chadli tire le bilan d'un stage important pour Anderlecht: "On a bien travaillé, sur tous les aspects"

 

Anderlecht arrive doucement au terme de son stage hivernal. Un moment important au vu du manque de performance de l'équipe depuis le début de la saison. Un avis partagé par Nacer Chadli.

Ce stage hivernal était sans doute particulièrement important pour Anderlecht. Les Bruxellois, seulement neuvièmes du classement, espèrent démarrer 2020 en trombe en domptant le FC Bruges dans une semaine. 

Mais avant cela, il fallait travailler en Espagne, pour un stage attendu par le vestiaire. "Après une semaine de vacances, il était temps de redémarrer un peu les moteurs", nous confie d'ailleurs Nacer Chadli. "On a bien travaillé sur tous les aspects, au niveau physique, tactique, mental. C'était important de se retrouver pendant une semaine".

La charge de travail était visiblement considérable. "On a travaillé un peu de tout, que ce soit défensivement ou offensivement. On a bossé dur au niveau du volume de jeu et pour les détails comme les phases arrêtées", précise Chadli, qui ne cache pas le bilan des Bruxellois dans cette première moitié de saison. "On a manqué un peu de tout je pense. De persévérance à certains moments, de chance aussi. De concentration et parfois d'expérience, ce qui fait beaucoup de choses à améliorer. On en est conscient, c'est le plus important".

Reste donc 9 matchs pour résorber le retard de 7 points avec le dernier qualifié pour les play-offs 1. Pas de quoi inquiéter le Diable Rouge. Nous avons 9 finales à jouer. Mathématiquement, jouer les play-offs 1 est encore possible. Mais il faut prendre match par match et essayer de gagner le prochain. On verra à la fin où on se trouve", a précisé le Diable Rouge, arrivé cet été. "On a un très bon groupe, il faudra travailler avec ce que l'on a", a-t-il ensuite détaillé, refusant d'aborder le mercato anderlechtois. 

 

Vos commentaires