En ce moment
 

Paul-José Mpoku prend la défense de Ricardo Sa Pinto: "Il semble un peu dingue… mais c’est un bon dingue"

Paul-José Mpoku prend la défense de Ricardo Sa Pinto:

Paul-José Mpoku n'est pas du genre à cracher dans la soupe. Le joueur du Standard est monté au créneau pour défendre son coach, Ricardo Sa Pinto, dont la fougue fait souvent l'objet de débats houleux.

Le style de Ricardo Sa Pinto est pour le moins particulier. Très vif, parfois sanguin, le Portugais n'a pas laissé les médias et les supporters indifférents, lui qui a régulièrement mis l'arbitrage en doute par le passé.

Selon Paul-José Mpoku, si Sa Pinto est effectivement débordant d'énergie, il n'est, par contre, pas une mauvaise personne. "Pour nous aussi parfois, il semble un peu dingue… mais c’est un bon dingue!", explique-t-il à la RTBF. "Il nous motive, il nous protège, il nous libère en prenant tout sur lui. Chacun a son style, j’ai eu Luzon, j’ai eu Rednic, j’ai eu Riga : quand je reçois la confiance d’un coach, ça me donne des ailes".

Certains craignaient également l'apparition de problèmes en raison de la langue parlée par le Portugais, mais Mpoku, lui, préfère en rigoler. "Sa Pinto me crie dessus ‘Allez Polo, allez Polo’ avec sa grosse voix et son accent. Et je vous rassure : moi, je le comprends quand il me parle Français !".

Enfin, histoire de détendre l'atmosphère, le joueur a promis de jeter un verre de bière sur son coach. " Jeter un verre de bière sur Sa Pinto ? Ça oui, sans problème ! Oui, comme lors du match à Anderlecht. Mais je vous rassure : ce soir-là, ce n’était pas moi, j’étais déjà à l’intérieur !".

L'ambiance semble se détendre chez les Rouches, qui sont à nouveau dans une bonne dynamique. La course aux play-offs 1 risque d'être palpitante!

Vos commentaires