En ce moment
 

Restaurant, voiture, école: des arbitres belges avaient de trop bonnes relations avec des agents, d'après la presse flamande

Restaurant, voiture, école: des arbitres belges avaient de trop bonnes relations avec des agents, d'après la presse flamande

La presse flamande fait de lourdes révélations ce jeudi matin par rapport à la vaste opération de justice dans le foot belge. De riches agents de joueur (dont Bayat et Veljkovic) auraient usé de tous les moyens pour aboutir à leurs fins...

Les arbitres belges Sébastien Delferière et Bart Vertenten entretenaient des liens étroits avec l'agent de joueurs Dejan Veljkovic. Les journaux du groupe Mediahuis se penchent jeudi sur ces relations intimes et les cadeaux qui en ont découlé.

L'enquête judiciaire révélée mercredi, qui a déclenché un tremblement de terre dans le milieu du football belge, devra déterminer s'il s'agit de corruption. Mais selon les journaux, les conversations téléphoniques de Dejan Veljkovic indiquent que l'agent a tenté d'influencer des matches en faveur du FC Malinois.

Les enquêteurs ont écouté les conversations des agents Mogi Bayat et Dejan Veljkovic pendant plusieurs mois, selon De Standaard et Het Nieuwsblad. Ils ont ainsi découvert que Veljkovic s'entretenait fréquemment avec deux arbitres de haut niveau. L'agent serbe leur a laissé entendre qu'il les considérait de loin comme les meilleurs.

Delferière gâté par un agent

Sébastien Delferière aurait notamment, par l'intermédiaire de Veljkovic, obtenu une réduction importante lors de l'achat d'une voiture dans un garage à Alost. Veljkovic lui aurait aussi fourni une invitation au gala du Soulier d'Or via le journal Het Laatste Nieuws qui organise l'événement. L'agent aurait par ailleurs investi dans l'école de football de M. Delferière.

L'arbitre Bart Vertenten, quant à lui, partageait souvent la table de l'agent après les matches. Veljkovic l'appelle d'ailleurs son "ami".


Des journalistes du Het Nieuwsblad corrompus: dans quel but ?

Het Laatste Nieuws pointe en outre les prises de contact de l'agent avec les rédactions sportives du quotidien et de Het Nieuwsblad, demandant aux journalistes d'offrir de bons scores aux deux arbitres (ses "poulains") dans leurs tableaux hebdomadaires. L'audition de deux journalistes par les enquêteurs s'inscrirait dans ce contexte.

Ses relations avec les arbitres, Dejan Veljkovic les aurait utilisées pour tenter de maintenir Malines en première division. Cette tentative menaçant d'échouer, des joueurs et directeurs de Waasland-Beveren et d'Eupen ont été approchés par l'agent, écrivent les journaux Mediahuis. Malines a finalement été relégué en division 1B après une victoire sensationnelle 4-0 d'Eupen contre Mouscron, un club qui entretient de bons contacts avec... Mogi Bayat.

Vos commentaires