En ce moment
 

Robin Veldman va redevenir assistant, Anderlecht va chercher un nouveau T1

Robin Veldman va redevenir assistant, Anderlecht va chercher un nouveau T1
 
 

(Belga) Robin Veldman, qui assure l'intérim à la tête de l'équipe première d'Anderlecht depuis le licenciement de Felice Mazzu le 24 octobre, va rester au club mais en tant qu'entraîneur assistant, a indiqué mardi Wouter Vandenhaute, le président du RSCA, lors de la présentation à la presse du Danois Jesper Fredberg, nouveau CEO Sports du club bruxellois. Ce qui signifie qu'un nouveau T1 arrivera prochainement au Parc Astrid.

"Nous avions dit dès le début que nous évaluerions le travail de Robin après le match contre Genk. C'est ce que nous avons fait hier, avec Rbin et Jesper", déclare Wouter Vandenhaute. "C'est clair: Robin veut rester chez nous comme assistant. Il est maintenant T1 ad inérim. Il a l'ambition de devenir entraîneur principal un jour, et nous partageons cette ambition, mais ce ne sera pas dans l'immédiat. Il préfère rester assistant et suivre de plus près l'académie et les Futures (l'épuipe espoirs qui évolue en Challenger Pro League, ndlr)". Le Néerlandais, qui dirigeait les espoirs anderlechtois avant de remplacer Mazzu, va continuer d'assurer l'intérim dans l'attente d'un nouveau T1. "Il n'y a pas de stress. Robin est pour l'instant coach principal et il va préparer le stage", dit le président anderlechtois. Il reviendra à Jesper Fredberg de trouver le nouveau T1 des Mauves. "Il faut que le nouvel entraîneur ait un style de jeu et une philosophie qui correspondent au club", dit le Danois. "Il faut que quand on voit l'équipe jouer, on sache que c'est Anderlecht. Nous devons retrouver l'ADN du club". Jesper Fredberg, 41 ans, arrive en provenance du club de Viborg au Danemark. Il occupait le poste de directeur sportif à Viborg depuis 2019. Le Danois, qui prendra officiellement ses fonctions le 1er janvier, a signé jusqu'en 2024. Il dit toutefois vouloir "travailler sur le long terme à Anderlecht". (Belga)


 

Vos commentaires