Officiel: Michel Preud'homme quitte sa fonction d'entraîneur du Standard

 
 

Michel Preud'homme a annoncé dans une vidéo diffusée lundi soir qu'il allait quitter son poste d'entraîneur du Standard de Liège en vue de la saison prochaine. Il va toutefois rester au sein du club liégeois, où il continuera de porter la casquette de vice-président.

C'était dans l'air ces derniers jours, Michel Preud'homme a pris la décision de ne pas poursuivre comme entraîneur du Standard. Il restera cependant au club où il continuera d'occuper sa fonction de vice-président du club.

Après des semaines de réflexion, 'MPH' a donc finalement pris sa décision, tirant un trait sur son troisième passage en tant que T1 dans la Cité ardente. "L'envie est là, mais il faut se demander honnêtement si à 61 ans j'ai encore la force pour faire une saison supplémentaire avec toutes les exigences que le métier d'entraîneur demande? J'ai réfléchi et j'ai ma réponse: honnêtement, je ne peux pas me permettre d'être encore entraîneur dans le futur".

Michel Preud'homme a achevé cette saison sa seconde année comme entraîneur, sur les trois que prévoyait son contrat (et une année comme vice-président à temps plein). L'ancien portier a vu son équipe mener le championnat en septembre mais quelques blessures et une fin d'année 2019 chargée ont fait reculer les Liégeois dans la hiérarchie. Au moment de l'arrêt définitif des compétitions en raison de la pandémie de Covid-19, le Standard pointait à la 5e place du championnat, synonyme de qualification pour les préliminaires de l'Europa League.

Plusieurs entraîneurs supervisés

Preud'homme avait déjà porté le costume d'entraîneur liégeois entre janvier 2001 et juin 2002 et avait ponctué son deuxième séjour, débuté en août 2006, par un titre de champion de Belgique acquis à l'issue de la saison 2007-2008.

Outre le Standard, Preud'homme a entraîné, avec succès, La Gantoise (2008-2010), le FC Twente (2010-2011), Al Shabab (2011-2013) et le Club Bruges (2013-2017). Au total, il a remporté deux titres de champion de Belgique (2008, 2016), deux Coupes de Belgique (2010, 2015), une Supercoupe de Belgique (2016), une Coupe des Pays-Bas (2011), une Supercoupe des Pays-Bas (2010) et un titre en Arabie saoudite (2012).

Il compte aussi trois titres d'entraîneur de l'année en Belgique (2008, 2015, 2016) et un aux Pays-Bas (2011).

En ce qui concerne le futur coach des Rouches, MPH a expliqué qu'il a cherché et analysé des entraîneurs "capables de donner les choses que nous attendons et que nous sommes habitués à voir au Standard, mais aussi qui sont capables de supporter la pression". Le futur coach devra "s'inscrire dans la philosophie qu'on a installé". Il admet avoir déjà parlé à certains d'entre eux.

Ce pas de côté permettra aussi à Michel Preud'homme de passer davantage de temps du côté de l'Académie Robert-Louis Dreyfus. "J'aurai davantage de temps libre, on aura l'occasion de me voir plus souvent du côté des jeunes", a-t-il assuré. "Il faut renforcer la philosophie inculquée. Nous comptons beaucoup sur notre formation. Ce n'est pas toujours évident car on vient chercher les joueurs de plus en plus tôt, il faut se battre pour les garder", a-t-il ponctué.

La semaine dernière, lors de la première partie de cette interview, il avait expliqué qu'il avait notamment décidé d'investir dans le projet immobilier du Standard.




 

Vos commentaires