En ce moment
 

"Cyclone", "Feu d'artifice", "Inter déchaînée": la presse italienne ADULE Romelu Lukaku après son nouveau doublé avec l'Inter Milan

© Belgaimage/RTLSport

L'Inter Milan s'est qualifié ce mardi pour les quarts de finale de la Coppa Italia après sa victoire (4-1) contre Cagliari. Romelu Lukaku aura été décisif avec un doublé. Dans le camp adverse, Nainggolan a joué les 90 minutes.

En grande forme depuis le début de la saison, Romelu Lukaku a rapidement mis son équipe aux commandes en ouvrant le score après 22 secondes de jeu, profitant d'une erreur de la défense adverse. Un but qui lançait idéalement les 'Nerazzurri', lesquels doublaient ensuite la mise via Valero (22e). Après la pause, Lukaku, sur corner, plantait sa deuxième rose de la soirée (49e). Oliva réduisait ensuite la marque pour Cagliari mais Ranocchia fixait le score final à 4-1 (81e).

La presse italienne n'a pas manqué de souligner l'importance du Diable Rouge dans cette qualification. En Une de son journal, la Gazzetta dello Sport titre simplement: "Lukaku marque toujours". Voici ce qu'on peut lire dans ses colonnes: "L'Inter n'a eu aucun problème à battre Cagliari 4-1 et à rejoindre les quarts de finale de la Coupe d'Italie. Grâce à un doublé de Lukaku, celui qui n'abandonne jamais. (...) Il tamponne toujours et est en état de grâce en ce moment". Le quotidien sportif le plus lu de la Botte lui attribue même la note de 7,5/10.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Le Corriere dello Sport, un autre canard italien, met en avant l'ancien buteur de Manchester United et sa capacité à tout balayer sur son passage: "Cyclone Lukaku". "Il ne faut que 21 secondes à Lukaku pour réchauffer les 30.000 personnes présentes à San Siro. Ce but donne rapidement l'avantage à l'Inter. Clinique, le Belge bondit sur une mauvaise passe arrière d'Oliva et ne laisse aucune chance à Olsen avec un tir bas en diagonale. Cagliari accuse le coup immédiatement et l'Inter tente de tuer le match rapidement. A la 13e minute, Lukaku pense marquer son second but en touchant le ballon sur un centre de Di Marco. Mais cette fois l'arbitre annule ce goal pour hors-jeu (...) Lukaku a pris pour habitude de clore définitivement les matchs en début de seconde mi-temps. Grâce à une tête qui glisse sous la barre transversale à la 49e minute, il a fait exploser San Siro dans la fête".

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

D'autres journaux tressent aussi des louanges à Lukaku: Tuttosport parle d'une "Inter déchaînée" tandis que le Quotidiano Sportivo évoque le "feu d'artifice" de Lukaku qui "illumine l'Inter".

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires