En ce moment
 

"Le VAR favorise toujours le même côté": le sous-entendu du président du Barça qui ne passe pas au Real Madrid

 

A quatre journées de la fin, les Catalans comptent quatre longueurs de retard sur leur rival du Real Madrid, vainqueur 0-1 à l'Athletic Bilbao dimanche grâce à un penalty accordé après l'intervention du VAR et transformé par Sergio Ramos.

Bartomeu n'a pas manqué de critiqué l'arbitrage vidéo, insinuant que les Madrilènes étaient favorisés. "Le VAR n'est pas à la hauteur de nos attentes", a-t-il ajouté au micro de Movistar. "Depuis le retour du football, beaucoup de matches n'ont pas été équitables, favorisant toujours le même côté. Le VAR devrait aider l'arbitre mais, au cours des derniers matches, tout le monde a vu que le système n'était pas bien utilisé."

Dimanche, le Real Madrid aurait pu concéder un pénalty pour une faute sensiblement identique à celle qui a conduit le VAR à alerter l'arbitre principal sur l'ouverture du score.

Malgré les protestations basques, l'homme en noir n'a pas été invité par l'arbitre vidéo à regarder l'action litigieuse.

 

Vos commentaires