En ce moment
 

"Même la moindre saleté me dérange": l'étrange superstition de Toni Kroos

© Instagram (@toni.kr8s)

Cela fait 6 saisons que Toni Kroos porte la même paire de chaussures. Dans un documentaire sur le joueur, il a donné quelques informations sur son habitude.

Le milieu du Real Madrid Toni Kroos est un joueur un peu particulier. Depuis la saison 2013/2014 il porte toujours la même paire de crampons, des Adipure 11 pro blanche et bleue. Alors que son sponsor, le fabricant allemand à trois bandes a sorti de nombreux modèles depuis et d'une multitude de couleurs. Plusieurs observateurs avaient déjà remarqué la particularité du numéro 8 Merengue et de la Mannschaft. 

Le problème c'est que personne ne connaissait la véritable explication de cette particularité. Jusqu'à environ il y a un mois, quand dans un documentaire sur le joueur est sorti. Le film débute directement par une scène où Toni Kroos nettoie minutieusement ses chaussures de foot si chères à ses yeux. C'est là que le joueur prend la parole: "Mes chaussures de football sont la chose la plus importante lorsque je sors sur le terrain. Je dois jouer avec des chaussures blanches, c’est ma petite superstition. Même la moindre saleté me dérange. C’est pourquoi je nettoie et prend soin de mes chaussures moi même. Certaines personnes pensent que je suis fou, mais quand je baisse les yeux, je veux voir des chaussures blanches, sinon je ne me sens pas bien."


 

Une relation particulière avec son sponsor

Malgré cette explication, il reste une zone d'ombre : pourquoi Adidas continue de produire une chaussure qui a disparu depuis 2014 juste pour une seul joueur? Le plus probable c'est la relation entre le joueur et la marque. Toni Kroos a évolué au Bayern Munich dont Adidas est actionnaire. Il disposerait donc d'un traitement de faveur. Et cet accord devrait durer encore quelques années à entendre Toni Kroos dans le documentaire déclarer qu'il ne jouerait pas avec une autre paire durant sa carrière. 

Il faut dire que le milieu de terrain a gagné une Coupe du Monde, quatre Champions League, deux championnats d'Allemagne, un d'Espagne et cinq Mondial des Clubs avec sa précieuse paire de crampons. De quoi le conforter dans sa superstition.

 

Vos commentaires