En ce moment
 

"On s'injecte le Covid-19 pour éviter la relégation": Christian Kabasele, agacé par les accusations contre son club, tacle un fan adverse

©Belga

Agacé par les accusations contre son club Watford, le Diable Rouge Christian Kabasele a répondu à un internaute, qui estime que les Hornets s’opposent à une reprise de la Premier League afin d’éviter la relégation.

La Premier League a annoncé samedi que deux nouveaux cas positifs au coronavirus dans deux clubs ont été détectés lors de la deuxième série de 996 contrôles effectués du 19 au 21 mai au sein des vingt clubs de l'élite du football anglais. Chaque club a subi 50 tests dans cette deuxième série de tests, contre 40 lors de la première.

Auparavant, 748 joueurs et membres du personnel de club avaient été testés pour la Covid-19 les 17 et 18 mai. Six s'étaient révélés positifs dans trois clubs. Ces six cas ne sont pas inclus dans les chiffres du 19 au 22 mai, car les personnes concernées sont encore dans leur période de confinement volontaire de sept jours. Aucun détail spécifique concernant les clubs ou les individus concernés ne sera fourni par la Premier League.

Le 20 mai dernier, Watford avait confirmé que trois membres du club avaient été testés positifs au coronavirus. Sur les trois tests positifs, un concerne un joueur et deux des personnes de l'encadrement.

Quelques heures avant, l'attaquant et capitaine du club, Troy Deeney, a annoncé qu'il refusait de reprendre l'entraînement en petit groupe avec son club par crainte de ramener le virus chez lui et de contaminer son fils de 5 mois.

Sur les réseaux sociaux, des supporters adverses ont ainsi, depuis quelques jours, accusé Watford (17e au classement) de s’opposer à une reprise afin d’éviter la relégation. Des accusations qui ont agacé le Diable Rouge Christian Kabasele. Le défenseur central des Hornets a décidé de répondre à un internaute. "Laissez-moi vous expliquer notre tactique. On fait des injections de Covid-19 une fois par semaine. On tire au sort un joueur ou un membre du staff pour lui donner et ainsi être sûrs de ne plus rejouer et d’éviter la relégation", a-t-il écrit avec ironie sur Twitter.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires