En ce moment
 

"Qu’est-ce qu’il t’arrive, gros nez?": ce joueur de Manchester United revient sur son clash avec Ibrahimovic

Marcos Rojo et Zlatan Ibrahimovic n'ont pas toujours eu la relation la plus saine. Les deux hommes ont un caractère bien trempé et l'ont prouvé en 2017. Un clash évoqué par Rojo lors d'une interview en Argentine.

Nous sommes le 16 mars 2017, à Rostov. Manchester United dispute alors un match d'Europa League. Sur la pelouse, les Mancuniens alignent Zlatan Ibrahimovic et Marcos Rojo. Rien de particulier de prime abord, sauf que les choses ont littéralement explosé ce soir là entre les deux hommes.

C'est Rojo qui l'affirme en dévoilant les coulisses d'un clash spectaculaire avec le géant suédois. "Zlatan a un caractère fort, Ezequiel Lavezzi m’avait prévenu. Je savais qu’il voulait qu’on lui donne tous les ballons mais sur une phase de jeu je l’ai vu le demander et je ne lui ai pas donné. Je l’ai passé à Paul Pogba", a expliqué l'Argentin dans Cielosports.

C'est là que tout est parti en vrille. "Il a commencé à me crier dessus, à lever la main, et à me dire plein de choses en espagnol et anglais... Je lui ai dit: 'qu’est-ce qu’il t’arrive gros nez? La ferme…", raconte ensuite le défenseur. La rencontre a ensuite continué, mais les deux hommes se sont retrouvés dans le vestiaire.

Les insultes ont visiblement été nombreuses ! "Je savais que s’il m’attrapait, il me tuait donc la seule chose à faire pour moi était de lui faire face", a révélé Rojo. "Quand il est entré dans le vestiaire je lui ai directement dit de fermer sa bouche et d’arrêter de crier. On a commencé à s’insulter mutuellement et tous nos partenaires nous regardaient. Au milieu, José Mourinho essayait de nous calmer", a-t-il poursuivi.

Manchester United l'a finalement emporté et les choses auraient dû en rester là. C'était sans compter sur Zlatan Ibrahimovic, qui s'est à nouveau illustré lors de l'entraînement suivant. "Il m'a attrapé par le cou, a ri et m'a demandé de ne plus jamais faire ça devant les autres", a expliqué, sourire aux lèvres, Marcos Rojo. 

Un fameux clash entre deux hommes qui n'ont aujourd'hui plus l'occasion de croiser le fer sur les terrains. 

Vos commentaires