En ce moment
 

"Un costume, ça vous change un homme": Eden Hazard était un peu plus stressé que d'habitude lors de sa présentation officielle au Real Madrid (vidéo)

On a toujours eu l'habitude d'un Eden Hazard blagueur, que rien ne stresse. Jeudi soir, lors de sa présentation officielle au Real Madrid, on peut le dire, le capitaine des Diables Rouges, 28 ans, était quand même un peu impressionné.

Notre journaliste Serge Vermeiren était en direct de Madrid ce vendredi midi. Il a fait le point à propos de cette journée d'hier. "On était loin du DJ Hazard que l'on a vu au balcon de l'Hôtel de Ville sur la Grand-Place de Bruxelles lors du retour des Diables Rouges de la Coupe du monde en Russie. Alors, pourquoi? Tout simplement car Eden portait un costume jeudi en début de soirée lors de sa présentation officielle au Real Madrid. Et un costume, ça vous change un homme. On sait qu'il n'est pas fan de ce genre de cérémonies ni fan de costard car il ne se sent pas très à l'aise dans ce rôle. Il était bien évidemment un petit peu plus cool lorsqu'il est monté sur le terrain. Mais c'est vrai qu'il était très impressionné par le cadre majestueux de ce stade Santiago Bernabeu qui peut accueillir 80.000 personnes les soirs de match. Il sent qu'il est dans un autre monde et on pourrait peut-être comparer cette présentation à une joyeuse entrée royale où le moindre faux-pas est interdit. C'est mission réussie en tout cas pour le Diable Rouge. Pour le soutenir, il y avait sa famille, son point d'équilibre. Une maman qui n'a pas pu s'empêcher de verser quelques larmes quand elle a vu son fils monter sur cette pelouse mythique et un papa qui n'a pas arrêté de filmer les grands moments d'Eden".

"Beaucoup d'émotions", a expliqué Thierry Hazard au micro de notre journaliste. "Aucun père au monde ne peut penser que cela peut arriver. Et nous, cela nous arrive. Il a commencé avec un maillot des 'Petits Blancs' (surnom de l'équipes de Braine-le-Comte) et aujourd'hui, il est à la Maison Blanche (l'un des surnoms du Real). On a l'impression qu'il est né hier, tout s'est passé à la vitesse VV prime. On parle toujours de fierté mais je suis avant tout content pour lui".

Vos commentaires