En ce moment
 

"Vie, femme, Liberté": les fans du Bayern apportent leur soutien à la révolution féministe en Iran (photos)

"Vie, femme, Liberté": les fans du Bayern apportent leur soutien à la révolution féministe en Iran (photos)
 
 

Les supporters du Bayern Munich ont déployé vendredi soir contre Leverkusen deux banderoles de soutien à l'avant-centre iranien du Bayer, Sardar Azmoun, qui avait publié des messages en début de semaine en faveur du mouvement de protestation en Iran.

Un peu avant l'entrée en jeu d'Azmoun, les supporters munichois de la Südkurve ont déployé deux banderoles, l'une en farsi reprenant le slogan des manifestants "Vie, Femme, Liberté!" et l'autre en anglais "Solidarité avec la révolution féministe en Iran!". Un vaste mouvement de contestation déclenché par la mort de Mahsa Amini, 22 ans, trois jours après son arrestation par la police, est entré dans sa troisième semaine.

La répression de ce mouvement par le régime iranien a déjà fait au moins 83 morts. Pendant le rassemblement de la sélection iranienne la semaine dernière, les joueurs de la "Team Melli" ont porté une parka noire dépourvue de tout blason. Mardi en Allemagne, ils ont caché leur maillot au moment de la présentation des équipes avant le match amical contre le Sénégal.

Véritable star de l'équipe, qualifiée pour le Mondial au Qatar, Azmoun a posté mercredi un long message sur Instagram, soutenant clairement les manifestations en Iran et soulignant que la mort d'Amini "a laissé une douleur dans le coeur de la nation que l'histoire n'oubliera jamais".

Une victoire importante

Dans une Allianz Arena tranquille et plongée dans une température automnale autour de 10 degrés, ils ont corrigé le tir pour leur quatrième victoire de la saison, eux qui n'avaient plus gagné en Bundesliga depuis le 21 août. Avec 15 points au compteur, ils reviennent à deux points de l'Union Berlin, inattendu leader du championnat d'Allemagne, et à hauteur du Borussia Dortmund, deux équipes qui jouent samedi après-midi (respectivement à Francfort et à Cologne).

Vendredi soir, en l'espace d'un gros quart d'heure, les Munichois ont tué tout suspense. D'abord par Leroy Sané, l'homme en forme du Bayern avant la trêve internationale, dès la 3e minute. Idéalement servi par Jamal Musiala, son tir contré par un défenseur du Bayer a trompé la vigilance du gardien Lukas Hradecky. C'est ensuite Musiala, qui a doublé la mise à la 17e minute, à la conclusion d'une jolie combinaison avec Thomas Müller, avec un tir puissant mais mal négocié par Hradecky.

A la récupération, à la construction, ou à la conclusion, avec ses accélérations, ses dribles ou ses passements de jambes, Musiala a été partout sur le terrain vendredi soir pendant un peu plus de 80 minutes de jeu. C'est encore la nouvelle star du foot allemand, sur qui Hansi Flick compte en sélection pour le Mondial dans moins de deux mois, qui a offert une passe décisive de plus, cette fois-ci pour Sadio Mané, à la 39e minute.

Le Sénégalais, muet avec le Bayern depuis le 1er tour de Coupe d'Allemagne le 31 août, retrouve enfin le chemin des filets. Il a eu tout le temps du monde pour contrôler une passe un peu trop en retrait, symbole d'une équipe de Leverkusen à côté de son sujet. Musiala en est désormais à cinq buts et trois passes décisives, le tout après huit journées de Bundesliga.

En seconde période, la partie a encore été à sens unique, Sadio Mané se voyant refuser un but pour une faute quelques secondes plus tôt de Matthijs de Ligt sur Odilon Kossounou juste avant l'heure de jeu. Seule une contre-attaque avec Moussa Diaby, Amine Adil et Sardar Azmoun a permis à Neuer de ne pas totalement se refroidir. C'est finalement Thomas Müller à la 84e minute, profitant d'une erreur de Hradecky qui a inscrit le 4e but des décuples champions d'Allemagne en titre.

En vue du match de Ligue des champions à domicile contre les Tchèques de Plzen mardi (18h45), Julian Nagelsmann a pu faire tourner son effectif. Leverkusen, qui réalise son deuxième plus mauvais début de saison avec seulement 5 points en huit matches, a cumulé les doutes avant le déplacement à Porto mardi en C1. Après la réception de Plzen, les Munichois se déplaceront à Dortmund, pour le très attendu "Klassiker" de la Bundesliga.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.


 

Vos commentaires