En ce moment
 

Allemagne: le Bayern déroule contre la lanterne rouge et s'échappe

 
 

Le Bayern s'est logiquement imposé 4-0 dimanche sur la pelouse de la lanterne rouge Schalke, avec un doublé de Thomas Müller et le 23e but de Lewandowski en 18 journées, et se détache inexorablement en tête de la Bundesliga.

Le tenant du titre profite des faux pas de ses principaux rivaux ce week-end. Leipzig, battu contre toute attente samedi 3-2 par l'avant-dernier Mayence, est toujours deuxième, mais repoussé à sept points.

Leverkusen, troisième, a été dominé 1-0 et rejoint au classement par Wolfsburg: ces deux équipes sont distancées à 10 points.

A Dortmund, le Borussia s'enfonce dans la crise après sa défaite 4-2 à Mönchengladbach, qui le laisse 13 longueurs derrière Munich, en septième position, hors des places européennes.

Le 4-0 contre Schalke ne reflète pas vraiment la physionomie du match, plutôt équilibré, mais le Bayern a marqué deux fois dans les trois dernières minutes.

"On analyse toujours notre jeu en disant, +le Bayern n'est plus aussi dominateur que l'été dernier+. Mais il ne faut pas oublier que l'été dernier a été pour nous absolument exceptionnel", a plaidé Thomas Müller.

"On ne peut pas placer la barre toujours à ce niveau (...) mais cette semaine, nous avons gagné trois matches sur trois, nous avons fait un grand pas en avant", a-t-il ajouté.

D'entrée, Schalke a joué crânement sa chance, et le spectacle a été au rendez-vous, les deux équipes se procurant plusieurs situations dangereuses.

- Le record de Neuer -

Pendant trente minutes, les hommes du match ont été les deux gardiens. Manuel Neuer, meilleur portier du monde en 2020, a de nouveau démontré qu'il ne se contentait pas de briller dans les grands matches, mais qu'il était là aussi dans les combats plus obscurs des dimanches grisâtres de Bundesliga.

Un énorme arrêt sur une tête de Mark Uth (11e), un autre sur un corner adverse (30e) ont maintenu le Bayern dans le match. "Manu" a battu à l'occasion le record de "clean sheets" en Bundesliga, en terminant son 197e match de Bundesliga sans encaisser de but.

Il devance son compatriote Oliver Kahn, qui avait gardé sa cage inviolée 196 fois dans sa carrière avec Karlsruhe puis le Bayern.

Côté Schalke, le portier Ralf Fährmann a aussi réussi quelques actions de classe, dont une double parade phénoménale, sur un corner de Robert Lewandowski repoussé et la reprise de Serge Gnabry (23e).

Thomas Müller a débloqué le compteur à la 33e minute (1-0), en reprenant de la tête une balle en profondeur de Joshua Kimmich, auteur ce dimanche de trois passes décisives.

- Flick "pas satisfait" -

En deuxième période, l'inarrêtable Robert Lewandowski a continué son récital, avec son 23e but en 18 journées! De nouveau servi par Kimmich depuis son propre camp d'une longue balle aérienne, le Polonais a réussi une prise de balle parfaite en pleine course, avant un enchaînement crochet-tir pour mystifier un défenseur et le gardien (2-0, 54e).

En fin de match, Kimmich a délivré sa troisième passe décisive sur coup franc pour la tête de Thomas Müller (3-0, 88e), et David Alaba a alourdi le score à la 90e minute (4-0).

Même si Schalke n'était évidemment pas un adversaire redoutable, le Bayern n'en a pas moins montré un meilleur visage que lors des matches précédents.

Mais l'exigeant Hansi Flick a mis un bémol: "Je n'étais pas totalement satisfait", a-t-il dit, "nous mettons quatre buts, mais j'ai vu aussi que nous pouvions faire mieux dans la possession de balle. Nous prenons parfois trop de risques, et nous jouons trop lentement. En défense, nous leur avons fait quelques cadeaux".

En février, le Bayern devra être au top pour affronter ses échéances internationales: le Mondial des clubs (demi-finale le 8) et le huitième de finale de Ligue des champions contre la Lazio Rome (match aller le 23).




 

Vos commentaires